Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Emprisonnement confirmé pour le journaliste arménien Dink
Publié le :

La Cour de cassation turque a confirmé la condamnation à six mois de prison avec sursis d'un journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, accusé d'"insulte à l'identité turque", a indiqué mercredi son avocate à l'AFP.

M. Dink, directeur de la publication du journal bilingue turc-arménien Agos à Istanbul, devra aller en prison s'il est condamné pour des délits similaires dans les cinq prochaines années, a expliqué Fethiye Cetin.

"C'est une décision regrettable pour la Turquie", a-t-elle commenté.

M. Dink a été condamné en octobre 2005 par un tribunal d'Istanbul pour un article paru le 13 février 2004 dans son journal.

Dans cet article consacré à la mémoire collective des massacres d'Arméniens commis entre 1915 et 1917 en Anatolie pendant l'empire ottoman, le journaliste appelait les Arméniens à "se tourner maintenant vers le sang neuf de l'Arménie indépendante", seule capable de les libérer du poids de la Diaspora.

Saisie en appel, une chambre de la Cour de cassation a décidé de casser le jugement en raison de vices de procédure.

Le procureur de cette cour avait pourtant réclamé qu'il soit acquitté, mais les juges ont finalement décidé de confirmer la peine de prison, selon Me Cetin.

M. Dink est visé par une deuxième procédure en justice. Il est actuellement jugé à Istanbul pour "tentative d'influencer la justice" pour avoir commenté ses propres démêlés judiciaires.

Il encourt jusqu'à trois ans de prison.

UE: Déception par ce jugement qui limite l'exercice de la liberté

Bruxelles s'est dit mercredi déçu par la confirmation par la justice turque de la condamnation d'un journaliste arménien pour "insulte à l'identité turque", rappelant que la liberté d'expression était l'un des "principes clés" à respecter pour entrer dans l'Union européenne.

"Je suis déçu par ce jugement qui limite l'exercice de la liberté d'expression en Turquie", a indiqué le commissaire européen à l'Elargissement Olli Rehn dans un communiqué.

"Je voudrais rappeler que la liberté d'expression est un principe clé des critères politiques de Copenhague et constitue le noyau de la démocratie", a-t-il ajouté, en soulignant que le respect par Ankara des critères de Copenhague ferait l'objet d'une nouvelle évaluation de la Commission à l'automne.

Pour entrer dans l'UE, un pays candidat doit respecter les critères politiques, économiques et d'alignement sur la législation européenne définis à Copenhague en 1993.

La Turquie a entamé officiellement en octobre dernier des pourparlers d'adhésion à l'UE, qui s'annoncent très difficiles vu les réticences de certains Etats membres à l'entrée dans le bloc européen de ce pays musulman à cheval entre Europe et Asie.

Le commissaire a appelé les autorités turques à réviser l'article 301 du code pénal sur lequel s'est appuyé la cour de Cassation, et d'autres articles "à la formulation vague", "afin de garantir la liberté d'expression en Turquie".



Retour à la rubrique



Source/Lien : Info-Turk



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org