Aujourd'hui : Mercredi, 26 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Procès Hrant Dink : le meurtrier ne serait pas Samast
Publié le :

mercredi22 avril 2009, par Jean Eckian/armenews

Nouveaux témoignages dans le procès Hrant Dink mais aucun progrès.

Selon le quotidien Today’s Zaman du 21 avril 2009, les déclarations que Volkan Eryol avait faites hier devant la 14è Haute Cour Criminelle ont été confirmées lors de la comparution de quatre autres témoins, tous compagnons de cellule d’Ertugrul Balci, qui leur aurait confié que ce n’est pas Ogun Samast qui aurait tiré sur Hrant Dink. Les avocats de la famile Dink avaient exprimé leur suspicion qu’une seconde personne accompagnait Samast le jour du meurtre.

Ertugrul Balci, selon l’un des témoins disant avoir reçu ses confidences, serait le fils de Sukru Balci un ancien chef de la police d’Istanbul. Selon un autre , Samast n’aurait été qu‘un pion.

Interrogé, sur son éventuel témoignage devant la Commission de Contrôle du Premier Ministre par les avocats de la famille Dink, Samast, le principal suspect a refusé de répondre à la question. Quand on lui a demandé comment il avait pu trouver le siège du journal Agos à Istanbul, il a répondu qu’il avait demandé à des gens. Hier, au tribunal, il était peu enclin à répondre aux questions.

Invitée par le barreau d’Istanbul pour suivre les débats, une délégation de cinq avocats du barreau de Paris était présente au tribunal hier. Pour couper court à toute polémique sur l’influence que pourrait avoir cette délégation sur l’indépendance des juges, le barreau d’Istanbul a déclaré que les avocats n’étaient pas reçus comme représentant d’une institution, mais en tant que personnes.

Le même jour, une manifestation de personnes s’identifiant elles-mêmes comme « Amis de Hrant » a eu lieu à Besiktas, sur le boulevard Barbaros. Le groupe protestait contre l’incapacité des autorités à découvrir qui avait donné l’ordre de tuer Hrant Dink, deux ans après le meurtre.

Avant de se disperser sans incident majeur, le groupe a chanté en souvenir de Hrant Dink.

Traduction Gilbert Beguian




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org