Aujourd'hui : Vendredi, 23 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Quand les Aliev arrosent la Cathédrale de Strasbourg...
Publié le :

France-Azerbaïdjan
le 8 juillet 2009

La participation de la Fondation Aliev à la restauration de la Cathédrale de Strasbourg vient d’être officialisée lors d’une cérémonie de remise de don. Laquelle intervient en pleine scession d’été de l’APCE. De quoi faire "oublier" l’affaire de la destruction du cimetière de Djulfa ? En tout cas de s’arroger le "dialogue inter-religieux", avec la complicité de Strasbourg. Et pour un plat de lentilles : 40 000 euros.

Sous le titre « De la destruction des khatchkars du Nakitchevan à restauration de la Cathédrale de Strasbourg » [1], le journal Golos Arménii relève que récemment la fondation azerbaïdjanaise Heydar Aliev a octroyé 40 000 euros pour la restauration de la Cathédrale de Strasbourg. Lors de la cérémonie de remise de cette somme, la mairie de Strasbourg et les autorités religieuses ont exprimé, selon Golos, leur gratitude à la présidente de la Fondation, Mehriban Alieva, l’épouse du président d’Azerbaïdjan, et souligné que « l’Azerbaïdjan investit beaucoup dans le dialogue interculturel et inter-religieux ». Elles ont en outre fait part de la participation de la Fondation Aliev à la restauration du château de Versailles.

Reste la question du pourquoi. Pourquoi les Aliev ont-ils choisi la France en général et Strasbourg en particulier, alors que sévit en Azerbaïdjan « une haine agressive envers la France au cours de ces dernières années, notamment depuis 2001 lorsque la France a reconnu le Génocide des Arméniens », note Golos. Pour le trihebdomadaire, le fait que Strasbourg abrite de nombreuses institutions européennes n’est pas étrangère à ce choix, en l’occurrence le Conseil de l’Europe, le Parlement européen et la Cour européenne des droits de l’Homme. Ce n’est pas non plus par hasard, note Golos que la somme a été remise aux autorités strasbourgeoises lors de la session d’été de l’APCE (Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe), ce qui témoigne du fait, selon le journal, que l’Azerbaïdjan ne fait pas ce geste par « l’amour à l’égard de l’Europe, de la France et de Strasbourg, mais pour des fins mercantiles ». Avec comme message de fond : « l’Azerbaïdjan est attaché à la défense des valeurs culturelles qu’elles soient chrétiennes ou musulmanes ». Enfin, Golos estime également que le geste azerbaïdjanais est destiné à la France, du fait de sa coprésidence du Groupe de Minsk.

Effacer Djulfa

En décembre 2005, les autorités d’Azerbaïdjan avait repris et terminé l’entreprise de destruction du site historique de Djulfa (Nakhitchevan). Ce parachèvement fait suite aux précédentes campagnes de démolition qu’elles avaient mises en oeuvre sur le même site en novembre 1998 et en décembre 2002.

La ville et le cimetière arménien de Djulfa (Azerbaïdjan) constituait un site exceptionnel relevant du patrimoine de l’Humanité et qui aurait pu être inscrit à la liste de l’UNESCO. La nécropole de Djulfa rassemblait un ensemble unique au monde de 12 000 croix de pierre sculptées (khatchkars).

[1] Titre intégral : « De la destruction des khatchkars uniques au Nakitchevan vers la restauration de la Cathédrale de Strasbourg ou l’Azerbaïdjan œuvre pour l’Europe »




Retour à la rubrique


Source/Lien : France-Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org