Aujourd'hui : Dimanche, 15 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie et l'Arménie signent un accord historique de réconciliation
Publié le :

Asie-Pacifique

AP | 10.10.2009 | 20:44

La Turquie et l'Arménie ont signé samedi à Zurich un accord historique ouvrant la voie à la réconciliation après un siècle de conflit. La cérémonie a été retardée de trois heures pour des questions délicates de formulation des déclarations des deux parties, qui n'ont finalement pas été prononcées.

L'accord prévoit le rétablissement des relations diplomatiques entre Ankara et Erevan ainsi que la réouverture à terme de leur frontière, mais les nationalistes des deux pays s'opposent à cette réconciliation tant que n'auront pas été réglés les dossiers de la reconnaissance par la Turquie du génocide arménien de 1915 et de l'occupation arménienne du Haut-Karabakh depuis 1993 en Azerbaïdjan, qui avait amené la Turquie à fermer sa frontière avec l'Arménie. De nombreuses manifestations ont été organisées dans les deux pays ces derniers jours.

Juste avant le moment prévu de la signature samedi, à l'issue de six semaines de négociations sous l'égide de la Suisse, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Rodham Clinton a soudain regagné son hôtel. "Nous aidons les deux parties à trouver un accord sur les déclarations qu'elles feront après la cérémonie", a expliqué son porte-parole, Ian Kelley.

Après trois heures d'intenses tractations et de navettes diplomatiques américaines et suisses, les ministres turc et arménien des Affaires étrangères ont paraphé l'accord.

Ce ballet diplomatique de dernière minute illustre la difficulté de la normalisation des relations entre Ankara et Erevan, après un siècle d'affrontement. Les deux Parlements devraient ratifier l'accord, soutenu notamment par la Suisse, les Etats-Unis, la Russie, la France et l'Union européenne, dont les chefs de la diplomatie étaient présents à Zurich samedi, mais les nationalistes des deux camps tentent de faire dérailler le processus.

Resté en Turquie, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a réaffirmé la "bonne volonté" de son pays dans ses efforts pour renouer avec Erevan mais a demandé le départ des troupes arméniennes du Haut-Karabakh "pour qu'il n'y ait pas de rancoeur de l'Azerbaïdjan", ami traditionnel d'Ankara.

Le président arménien Serge Sarkissian a de son coté défendu sa "décision responsable" de normaliser les relations avec la Turquie malgré la blessure encore béante du génocide.

L'accord prévoit seulement la création d'un groupe de travail sur "la dimension historique" du massacre des Arméniens. Perpétré pendant les derniers jours de l'Empire ottoman, il a fait selon les historiens jusqu'à un million et demi de victimes entre 1915 et 1917, soit les deux tiers de la population arménienne de Turquie. Le groupe de travail est chargé d'"examiner de façon impartiale et scientifique les documents et archives historiques pour définir les problèmes existants et formuler des recommandations".

Cette clause est considérée par de nombreux Arméniens comme une concession à la Turquie, qui nie le génocide et parle de victimes de la guerre civile, mais M. Sarkissian, président d'un pays pauvre et enclavé, est catégorique: "il n'y a pas d'alternative à l'établissement des relations avec la Turquie, sans aucune condition préalable".

Les Etats-Unis de leur coté soutiennent un règlement dans l'espoir de réduire les tensions dans le Caucase, couloir d'approvisionnement énergétique pour l'Occident, et la Turquie, qui est l'une des puissances régionales, a tout intérêt à renouer avec l'Arménie pour renforcer son dossier de candidature à l'Union européenne.

AP




Retour à la rubrique


Source/Lien : Nouvel Obs



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org