Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie trouve "injustes" les demandes de l'UE concernant Chypre
Publié le :

Ankara a estimé mercredi que les demandes de l'Union européenne en faveur de l'ouverture de ses ports et aéroports aux Chypriotes grecs était "injustes" dès lors que le bloc européen ne respectait pas sa promesse de mettre fin à l'embargo pesant sur l'entité chypriote turque du nord de l'île.

"Il est clairement injuste de faire des demandes à la Turquie concernant le protocole additionnel alors que la décision prise par le Conseil européen de lever l'embargo imposé à la République turque de Chypre Nord n'est pas appliquée dans son ensemble", a affirmé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère fait référence au "protocole d'Ankara" par lequel la Turquie s'est engagée en 2005 à étendre aux nouveaux entrants dans l'UE, dont la république de Chypre, les bénéfices de son accord d'Union douanière avec le bloc européen, et notamment le libre accès à ses ports et aéroports.

Le communiqué turc intervient alors que l'UE a déploré mardi le refus turc de se conformer à ses obligations vis-à-vis de Chypre, sans prendre pour autant de nouvelles sanctions à son égard, afin, selon des diplomates européens, de ne pas fâcher d'avantage un partenaire important de l'Europe.

L'UE a déjà décidé en 2006 de geler huit des 35 chapitres thématiques des négociations d'adhésion de la Turquie, entamées l'année précédente, en rétorsion contre son refus d'appliquer le protocole d'Ankara.

La Turquie qui a envahi en 1974 le tiers nord de Chypre en réaction à un coup d'Etat de nationalistes chypriotes-grecs qui souhaitaient rattacher l'île à la Grèce, ne reconnaît toujours pas la partie chypriote grecque.

Elle reproche à Bruxelles de ne pas avoir tenu sa promesse de lever l'embargo imposé aux Chypriotes-turcs, qui devait récompenser leur soutien, lors d'un référendum en avril 2004, à un plan de réunification proposé par l'Onu.

Le plan a été tué dans l'oeuf par une large victoire du "non" au référendum organisé simultanément dans la partie chypriote grecque.

(AFP, 9 déc 2009)




Retour à la rubrique


Source/Lien : Info-Türk



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org