Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Benoît XVI crée le malaise en voulant béatifier Pie XII
Publié le :

Bastien Bonnefous, le lundi 21 décembre 2009 à 04:00

Le pape a profité samedi de l’annonce de la béatification envisagée de Jean-Paul II pour déclarer également « vénérable » son prédécesseur Pie XII dont le silence face à la Shoah ne cesse d’être critiqué.

Attention, un pape peut en cacher un autre. Benoît XVI a pris le monde de court samedi, en annonçant conjointement la possible béatification de Jean-Paul II et de Pie XII. Si la première était attendue – Jean-Paul II étant sans doute le pape le plus populaire du XXe siècle – la seconde fait déjà polémique, tant Pie XII concentre depuis des années les critiques sur le comportement de l’Eglise catholique pendant la Seconde Guerre mondiale et son silence face à la Shoah.

En proclamant « vénérable » le pape Pie XII, son successeur allemand, Joseph Ratzinger, a soulevé l’indignation des plus hauts responsables religieux en Allemagne, en Italie et en France. Une indignation tellement prévisible qu’on peut voir un plan dans le fait que son élévation ait été annoncée en même temps que celle de Jean-Paul II. « Relier le processus (de béatification de Pie XII) à celui d’un pape très populaire comme Jean-Paul II, est une sorte de stratégie pour en minimiser l’impact », estime John Allen, vaticaniste réputé de la revue National Catholic Reporter.

Depuis plusieurs décennies, l’attitude attentiste et le silence de Pie XII pendant la guerre ont été la source de multiples débats. Principal reproche adressé à ce pape germanophile et diplomate : n’avoir jamais fait de déclaration publique pendant la Seconde Guerre mondiale pour défendre les juifs et condamner les régimes nazis et fascistes.
Le précédent lefebvriste

Ce geste de l’Allemand Benoît XVI risque de heurter beaucoup d’esprits. Pour le spécialiste du Vatican, Bruno Bartoloni, « cela peut provoquer de fortes réactions que le pape allemand béatifie l’ami des Allemands, sachant que Joseph Ratzinger a été critiqué pour son adhésion aux Jeunesses hitlériennes pendant le nazisme ».

Surtout, ce geste, programmé depuis plusieurs années, intervient après la récente polémique née de l’attitude bienveillante de Benoît XVI à l’égard de la branche lefebvriste de l’Eglise catholique. En janvier dernier, le pape a en effet prononcé la réintégration de quatre évêques intégristes, dont un révisionniste clairement affiché.

Archives secrètes

Pour le Vatican, Pie XII doit être honoré, malgré la polémique. Le Saint-Siège, qui dit s’appuyer sur des archives et des témoignages pour l’instant tenus secrets, affirme que Pie XII a sauvé de nombreux Juifs en Europe pendant la guerre en les cachant dans des institutions religieuses. S’il s’est tu, c’était en réalité pour ne pas aggraver le sort de ces populations persécutées, explique-t-on à Rome.

D’autres, comme la revue catholique contestataire Golias, préfèrent y voir un signe du conservatisme de Benoît XVI, très attaché à la tradition, comme en témoigne son combat pour le retour de la messe en latin.

« Joseph Ratzinger n’entend pas seulement faire de Pie XII un saint (…), il souhaite perpétuer ou sacraliser une certaine image de l’Eglise, triomphaliste et dominatrice », explique Golias. Au risque d’agrandir un peu plus encore le fossé avec les catholiques croyants dans le monde.

Le grand rabbin de France est contre

Le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, souhaite que l’église catholique renonce à la béatification du pape Pie XII. Cette décision du pape Benoît XVI « sÂ’inscrit aux antipodes du dialogue judéo-chrétien », a déclaré dimanche le grand rabbin de France dans un communiqué. 


« Compte tenu du silence de Pie XII pendant et après la Shoah, je ne veux pas croire que les catholiques voient en Pie XII un exemple de moralité pour l’humanité. J’espère que l’Eglise renoncera à ce projet de béatification et qu’elle fera ainsi honneur à son message et à ses valeurs », a-t-il souligné.

Cette décision « de proclamer vénérable Pie XII concerne d’abord les catholiques qui sont libres de lui donner ou non leur assentiment » mais elle « s’inscrit aux antipodes du dialogue judéo-chrétien commencé dès 1945 et activement soutenu par l’épiscopat français », a-t-il ajouté.


Pie XII : ouverture des archives du Vatican demandée

Les responsables des communautés juives en Allemagne et en Italie se sont montrés réservés à la suite de la volonté de béatification du pape Pie XII par le souverain pontife, Benoît XVI. « C’est un détournement clair des faits historiques concernant l’époque nazie.

Et Benoît XVI réécrit l’histoire sans avoir permis qu’il y ait une discussion scientifique sérieuse », s’est indigné le secrétaire général du Conseil central des juifs d’Allemagne, Stephan Kramer.

« Si cette décision devait en revanche impliquer un jugement définitif et unilatéral sur l’œuvre historique de Pie XII, nous répétons que notre évaluation reste critique », ont déclaré dans un communiqué conjoint le grand rabbin de Rome, Riccardo Di Segni, et le président de l’Union des communautés juives italiennes, Riccardo Pacifici.

Le Saint-Siège, qui a ouvert en 1967 le procès en béatification de Pie XII, et Benoît XVI assurent que ce souverain pontife a sauvé de nombreux Juifs en Europe en les faisant cacher dans des congrégations religieuses. Ils s’appuient sur les archives du Vatican, non encore ouvertes aux historiens.

« La commission, qui réunit les historiens du monde juif et du Vatican, attend toujours d’accéder aux archives de cette période », ont rappelé les deux responsables de la communauté juive italienne. Pour la première fois de son pontificat, Benoît XVI se rendra le 17 janvier à la synagogue de Rome.

Dimanche, Israël a demandé l’ouverture des archives du Vatican sur la Seconde Guerre mondiale à la suite de la décision de Benoît XVI. « Le processus de béatification ne nous regarde pas, c’est une question qui ne concerne que l’Eglise catholique. Quant au rôle de Pie XII, c’est aux historiens de l’évaluer et c’est pourquoi nous demandons l’ouverture des archives du Vatican durant la guerre mondiale », a expliqué le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.




Retour à la rubrique


Source/Lien : France Soir



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org