Aujourd'hui : Vendredi, 18 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Décès de Miep Gies, qui avait aidé à cacher Anne Frank
Publié le :

De Arthur Max (CP) – Il y a 1 jour

AMSTERDAM — Miep Gies, qui avait aidé la famille d'Anne Frank à se cacher des nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale et sauvé le journal de l'adolescente juive, est décédée à l'âge de 100 ans, a annoncé mardi la Maison d'Anne Frank à Amsterdam.

Elle a succombé à une blessure au cou occasionnée par une chute chez elle peu avant Noël, a précisé la porte-parole du musée, Annemarie Bekker.

Secrétaire d'Otto Frank, le père d'Anne, Miep Gies avait aidé à dissimuler la famille pendant 25 mois à Amsterdam, jusqu'à ce qu'un délateur anonyme révèle la cache à la Gestapo.

Elle a aussi trouvé, protégé puis remis à Otto Frank, seul rescapé de la famille, le journal de sa fille, morte du typhus en déportation à Bergen-Belsen en mars 1945, deux semaines avant la libération du camp. Le soin qu'elle a mis à préserver l'ouvrage a permis sa publication en 1947. "Le Journal d'Anne Frank" a été le premier livre populaire sur la Shoah et a été traduit dans 70 langues.

Miep Gies avait reçu de nombreuses récompenses prestigieuses, dont la médaille des Justes des Nations attribuée par la Fondation Yad Vashem au nom de l'Etat d'Israël à ceux qui ont aidé des juifs pendant la Shoah, mais elle restait modeste. "Je ne veux pas être considérée comme un héros", disait-elle en 1997, "j'étais juste une épouse ordinaire et une secrétaire".

Née à Vienne le 15 février 1909, Hermine Santrouschitz avait gagné Amsterdam en 1922 pour fuir les pénuries alimentaires en Autriche. C'est là qu'elle fut surnommée Miep par sa famille d'accueil. En 1933, elle devient secrétaire dans l'entreprise d'épices d'Otto Frank. Après avoir refusé d'intégrer une organisation nazie en 1941, elle échappe à l'expulsion vers l'Autriche en épousant son petit ami néerlandais, Jan Gies.

En juillet 1942, alors que les nazis multiplient les rafles et déportations de juifs, elle accepte d'aider Otto Frank à cacher sa famille dans l'annexe située au-dessus d'un entrepôt de son entreprise, et de les ravitailler. "Cela me semblait parfaitement naturel. Je pouvais aider ces gens. Ils étaient impuissants, ils ne savaient pas vers qui se tourner", a-t-elle expliqué plus tard.

Jan et Miep Gies ainsi que quatre autres employés de l'entreprise ont ainsi ravitaillé la famille Frank et les quatre autres juifs cachés avec eux. Jan se procurait des cartes alimentaires auprès de la résistance, Miep sillonnait Amsterdam à vélo, alternant les épiceries pour éviter d'éveiller les soupçons.

"De très nombreuses personnes ont fait la même chose que moi, voire pris des risques beaucoup plus importants", écrivait-elle à l'Associated Press qui l'interrogeait peu avant son centième anniversaire en février 2009. Quant à son époux, Jan, "c'était un résistant qui parlait peu mais agissait beaucoup". "Pendant la guerre, il ne disait rien de ses activités, sinon qu'une nuit, il ne reviendrait peut-être pas. Il y avait des milliers de gens comme lui, dont on n'a jamais entendu parler."

Dans son journal, Anne Frank rend hommage à Miep Gies qui, touchée par l'intelligence et la solitude de la jeune fille, lui apporte des livres et journaux, et pense aux anniversaires de chacun. "On dirait que nous ne sommes jamais loin des pensées de Miep", écrit Anne.

Le 8 août 1944, les Frank sont envoyés au camp de concentration de Westerbork, dans l'est des Pays-Bas, d'où ils sont ensuite déportés au camp d'extermination d'Auschwitz, en Pologne occupée. Quelques mois plus tard, Anne et sa soeur Margot sont transférées à Bergen-Belsen, en Allemagne.

Sur les quelque 140.000 juifs habitant aux Pays-Bas avant l'occupation nazie de 1940 à 1945, 107.000 ont été déportés en Allemagne et seuls 5.200 ont survécu. Environ 24.000 juifs s'étaient cachés mais 8.000 ont été trouvés ou dénoncés aux Allemands.

Après la guerre, Otto Frank est revenu à Amsterdam. Après la publication du "Journal d'Anne Frank", Miep Gies a participé à des conférences dans le monde entier, répondant à d'innombrables lettres, luttant contre le négationnisme et défendant l'authenticité du "Journal". Otto Frank est mort en 1980, et Jan Gies en 1993.

Copyright © 2010 The Canadian Press




Retour à la rubrique


Source/Lien : La Presse Canadienne



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org