Aujourd'hui : Jeudi, 24 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Sirma Oran : « Je vais faire appel de la décision »
Publié le :

jeudi14 janvier 2010, par Stéphane/armenews

L’information sur la condamnation de Sirma Oran a été reprise de façon très différente dans la presse turque.

Selon Hürriyet le quotidien a annoncé que Sirma Oran, qui est la fille d’un universitaire renommé Baskin Oran, a été condamné a versé 1500 euros par une cour française parce qu’elle a refusé de dire que les « incidents de 1915 qui ont eu lieu dans les derniers jours de l’Empire Ottoman étaient équivalents à un génocide arménien ». Décrivant la décision de la cour comme “embarrassante”, Sirma Oran a dit qu’elle défierait le verdict devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Le quotidien turc Zaman a écrit pour sa part : « Une cour française a rejeté une plainte contre discrimination d’une femme d’origine turque qui a dû retirer sa candidature dans une élection locale l’année dernière sur pression publique de reconnaître les revendications d’un génocide arménien dans l’Empire Ottoman. Sirma Oran Martz a aussi été condamné à payer 1500 euros pour abus de dépôt de plainte.

« La décision est honteuse » a dit Oran Martz, qui vit en France depuis 19 ans, à l’agence de presse Anatolie. « C’est une décision complètement politique qui va bien au-delà de la loi et je ne pense pas qu’elle servira à quiconque » a-t-elle dit, expliquant que la décision aura des effets négatifs en France, en Turquie et en Arménie et pour les arméniens vivant en Turquie et les Turcs vivant en France.

La Turquie et l’Arménie ont signé deux protocoles en octobre pour normaliser leurs relations, acceptant parmi d’autres choses, d’établir un conseil de chercheurs pour étudier les revendications arméniennes d’un génocide, rejeté par la Turquie. Sirma Oran Martz a dit que le processus de réconciliation a été abordé pendant les débats devant la cour mais les juges ne l’ont pas pris en considération.

« Si vous traduisez cette décision, cela signifie que la cour me dit « dans quel enfer pensez-vous que vous êtes ? » a dit Sirma Oran Martz promettant de faire appel de la décision d’abord en France et en fin de compte devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme. »





Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org