Aujourd'hui : Mercredi, 23 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Crise Israël-Turquie: les médias israéliens très sévères pour Netanyahu
Publié le :

Romandie News

JERUSALEM - Les éditorialistes israéliens sont tombés jeudi à bras raccourcis sur le gouvernement de Benjamin Netanyahu rendu responsable du fiasco diplomatique après l'humiliation de l'ambassadeur de Turquie à Tel-Aviv qui a nécessité des excuses officielles d'Israël.

Le quotidien Maariv évoque une "capitulation" après l'envoi mercredi d'une lettre d'excuses du vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon qui avait infligé un traitement humiliant lundi à l'ambassadeur Oguz Celikkol.

Tout aussi sévère, le commentateur de la deuxième chaîne de télévision privée, Amnon Abramovitch, a parlé de "conduite infantile" du gouvernement Netanyahu.

Les radios publique et militaire ont souligné qu'Israël avait été contraint de "reculer" et de "s'humilier après avoir humilié", en faisant référence à la lettre d'excuses adressée à Ankara par M. Ayalon, responsable de l'incident diplomatique.

A la suite de ces excuses, réclamées par Ankara, un diplomate turc a précisé que M. Celikkol ne serait pas rappelé. Le président turc Abdullah Gül avait menacé de rappeler son ambassadeur si Israël ne présentait pas des excuses en bonne et due forme avant mercredi soir.

L'ambassadeur de Turquie avait été humilié par M. Ayalon lundi, devant des photographes et des cameramen, en signe de protestation contre la diffusion, sur une chaîne de télévision privée turque, d'une série très populaire intitulée "La Vallée des Loups" et jugée antisémite par Israël.

M. Ayalon avait refusé ostensiblement de serrer la main au diplomate, le contraignant à attendre longuement dans un couloir, puis à s'asseoir à un niveau plus bas que ses interlocuteurs.

Quelques heures avant d'envoyer sa lettre d'excuses, M. Ayalon a estimé devant le Parlement qu'Israël sortait "gagnant" de cette affaire. "Je pense que l'on respecte davantage Israël et que l'on tient mieux compte de ses positions. Au final, Israël sort gagnant de cette affaire", a-t-il affirmé.

La Turquie, pays musulman mais laïc, a longtemps fait figure d'allié régional d'Israël, après la signature en 1996 d'un accord de coopération militaire bilatérale.

Cette nouvelle poussée de fièvre entre les deux pays est intervenue à quatre jours d'une visite, prévue dimanche à Ankara, du ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

Les relations entre les deux pays se sont nettement détériorées après l'offensive dévastatrice de l'armée israélienne contre la bande de Gaza il y a un an.

(©AFP / 14 janvier 2010 09h53)




Retour à la rubrique


Source/Lien : Romandie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org