Aujourd'hui : Dimanche, 15 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Les Hommages
Publié le :

HRANT DINK

mardi19 janvier 2010, par Jean Eckian/armenews

Il y a 3 ans déjà, le 19 janvier 2007, le fondateur et rédacteur en chef de l’hebdomadaire turco-arménien Agos était lâchement assassiné devant l’entrée de l’immeuble qui abrite la rédaction du magazine à Istanbul.

Fethiye Cetin et Deniz Tuna, les avocats représentants la famille du journaliste, ont déploré le fait que trois ans après l’assassinat de Hrant Dink, l’affaire n’est toujours pas prête d’être résolue.

« Nous sommes arrivés à un point où les erreurs commises dans la coopération et la coordination des personnes responsables de l’Agence nationale de renseignement (MIT), de la gendarmerie et de la police sont devenues limpides. Les institutions ont de toute évidence des informations cachées, et pour leur défense ils se blâment mutuellement »

Pour que justice passe, nÂ’oublions pas !

A l’occasion de la parution du livre posthume (3) du "dernier" martyr arménien, Serge Avédikian a lu un extrait choisi traduisant l’interrogation de Hrant Dink face à la problématique Turco-Arménienne.

Cet enregistrement (1) a été réalisé en public lors de l’inauguration de l’exposition photo de Marc Melki, au Triton, en présence de Michel Marian (ICI), consacrée à l’hommage rendu par la jeunesse stambouliote au fondateur d’Agos.

La musique d’appoint en fond sonore est signée Aram Katchatourian, extrait du ballet Spartacus (Adagio Spartacus et Phrygie)

***

Three years ago, January 19, 2007, Hrant Dink, founder and Editor of weekly Turkish - Armenian newspaper Agos, was brutally murdered in front of the entrance building which shelters the editorial staff of the magazine in Istanbul

for that justice passes, let us not forget !

Le 15 janvier, c’est devant une salle comble (UGAB), principalement constituée par un public comprenant la langue turque et observant une minute de silence à la mémoire du journaliste turco-arménien, qu’à l’invitation de l’Association Sourp Khatch Tebrevank, le célèbre historien turc Taner Akçam, fervent défenseur de la cause arménienne, a rendu hommage à son « frère » Hrant, évoquant quelques souvenirs, à nos oreilles ici dévoilés.

Un Hrant Dink quelque peu "bousculé" par la diaspora, dont on apprend aujourd’hui, par la voix de l’auteur d’« Un Acte Honteux », qu’il se serait radicalisé, malgré la peur qui le tenaillait, après avoir été poursuivi par la justice turque pour avoir utilisé le terme "génocide" lors d’une interview accordée à l’Agence Reuters. Ansi, le 5 janvier 2007, il dira à Taner Akçam « Nous devons crier, c’est un Génocide » . « Et il allait le dire devant le tribunal », ajoute l’historien.

Mais le credo de son message de réconciliation demeure le dialogue arméno-turc, par les « échanges entre les sociétés civiles Arméniennes et Turques », dit Taner Akçam. « La diaspora cherche la Justice et la Turquie cherche la Liberté et la Démocratie » , dit-il. Mais entre ces deux aspirations, les politiques font front dans l’obstruction à l’ouverture arméno-turque de la société civile. C’est la raison pour laquelle le chercheur croit fermement à l’instauration de ce dialogue qui mènera à la reconnaissance finale du génocide et à la réconciliation. « Faites-le ! » dit-il, en direction de la diaspora.

Jean Eckian

(1-2) la reproduction et diffusion publique sont interdites. Passer par le lien de cette page © 2010 Jean Eckian.

(3) Deux Peuples proches, deux voisins lointains (Editions Actes Sud)

Recueillement

A Istanbul, un groupe baptisé "Les Amis de Hrant" , invite le public à se rassembler devant le siège du journal Agos.

A Bruxelles de 19h à 20h, devant la stèle commémorative du génocide des Arméniens Square Michaux, 1050 IXELLES (Belgique)

A Londres le Hrant Dink Day est organisé par la "Hrant Dink Society and the Temple of Peace" au Parlement britannique et à la Chambre des Lords. Intellectuels Turcs et Arménens évoqueront la mémoire du journaliste, alors qu’une action sera menée devant l’ambassade de Turquie.

(Les autres événements >ICI)

2007, l’Hommage à Hrant Dink




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org