Aujourd'hui : Samedi, 21 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Israël accuse le Premier ministre turc d'alimenter l'antisémitisme
Publié le : 27-01-2010

De Josef Federman (CP) – Il y a 15 heures

JERUSALEM — Le ministère israélien des Affaires étrangères accuse, dans un rapport dont des extraits ont été diffusés mardi, le Premier ministre turc d'alimenter l'antisémitisme par ses critiques répétées à l'égard de l'Etat hébreu. Des allégations qui menacent de rouvrir le récent différend entre les deux pays.

Il y a quelques semaines, la Turquie avait officiellement protesté suite au comportement, jugé humiliant par Ankara, du vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Avalon vis-à-vis de l'ambassadeur turc en Israël. Ankara avait exigé des excuses officielles, qu'avait fini par présenter l'Etat hébreu, après plusieurs jours de tensions entre les deux capitales.

Dans un rapport, dont des extraits ont été publiés mardi dans le quotidien "Haaretz", le ministère israélien des Affaires étrangères estime que l'incident a visiblement porté "un coup sévère" à la fierté turque. Mais que le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est allé trop loin dans ces critiques répétées de la politique israélienne vis-à-vis des Palestiniens.

"La manière dont la crise a été gérée par les plus hauts responsables turcs, Erdogan compris, pourrait indiquer que la Turquie comprend qu'elle franchi la ligne rouge et les limites de la patience du gouvernement israélien", selon ce rapport, dont les extraits ont été confirmés à l'Associated Press par des sources au ministère des Affaires étrangères.

Le document accuse Erdogan d'utiliser un langage antisémite et de créer "une opinion publique négative" vis-à-vis d'Israël. "Il fait cela en utilisant de manière répétées dans ses discours des formules décrivant la souffrance du peuple palestinien à Gaza et accusant Israël de commettre des crimes de guerre, en allant jusqu'à utiliser des expressions et des provocations antisémites".

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu a rejeté ces accusations. "Critiquer Israël, ce n'est pas de l'antisémitisme", a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision NTV. "Il ne faut pas attribuer d'autres significations à la critique de la politique d'Israël", a-t-il ajouté, appelant l'Etat hébreu à lever son embargo sur Gaza.

Après des décennies de collaboration militaire et économique étroite, les relations entre Israël et la Turquie se sont dégradées depuis l'accession au pouvoir d'Erdogan en 2002, et, surtout, depuis la dernière opération israélienne dans la Bande de Gaza.

Copyright © 2010 The Canadian Press




Retour à la rubrique


Source/Lien : La Presse Canadienne



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org