Aujourd'hui : Jeudi, 27 avril 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - Part I
Publié le : 26-11-2011

Le Collectif VAN alimente un Observatoire du Négationnisme, accessible en ligne. Il vous propose ici un récapitulatif des principaux faits et articles négationnistes relevés depuis 2006. Ce listing répertorie également quelques faits positifs.

Reproduction autorisée en citant la source : Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme












Observatoire 2009 - Part I


- Janvier 2009 - Les suites de la pétition« Ma conscience ne peut accepter que l’on reste indifférent à la Grande Catastrophe que les Arméniens ottomans ont subi en 1915, et qu’on la nie. Je rejette cette injustice et, pour ma part, je partage les sentiments et les peines de mes soeurs et frères arméniens et je leur demande pardon. » Tel est le texte qui accompagne les signatures des 265 universitaires et intellectuels Turcs, initiateurs d’une campagne sans précédent, publiée au pays du Levant, sur internet, le 15 décembre 2008. Parmi eux, on relève les noms de Baskin Oran, professeur en sciences politiques, celui de Cengiz Aktar, spécialistes des questions européennes, et l’économiste Ahmet Insel.
« JE DEMANDE PARDON » : Analyse géosociologique des signataires de la pétition des Intellectuels Turcs
Les auteurs de la pétition demandant pardon aux Arméniens, menacés par l’article 301
Un ancien ambassadeur turc estime que la pétition d’excuse a échoué



- 12 Janvier 2009 : Turquie /A Eskisehir, la Fédération des centres culturels d’Osmangazi a fait une manifestation destinée à critiquer les intellectuels qui s’excusent auprès des Arméniens ainsi que les attaques d’Israël en Palestine. Les membres portaient des panneaux indiquant : "Entrée libre aux chiens, les Arméniens et les Juifs ne peuvent pas entrer". Capa a prétendu qu’en Arménie, il y avait devant certains magasins, le texte « les Turcs et les chiens ne peuvent pas entrer » : cette affirmation mensongère est par ailleurs totalement contradictoire avec la propagande de l’Etat turc qui estime que seule la diaspora arménienne serait concernée par la reconnaissance du génocide arménien et donc potentiellement « anti-turque » (qualificatif attribué dès lors qu’un Arménien de la diaspora réclame justice pour le génocide arménien de 1915).
Turquie : Manifestation antisémite et anti-arménienne



- Le 04 février 2009: France/ Jack Lang met des guillemets sur le génocide des Arméniens. Le député PS exprime des regrets pour avoir voté la résolution reconnaissant ce qu'il qualifie aujourd'hui de "entre guillemets génocide arménien". Indignation unanime des Arméniens de France.
Jack Lang met des guillemets sur le génocide des Arméniens
Génocide arménien : Jack Lang fait amende honorable



- Le 11 février 2009: Le site turc Birgun révèle que les enseignants des écoles primaires de Turquie sont actuellement obligés de diffuser un DVD négationniste, raciste et violemment anti-arménien à tous leurs jeunes élèves. Les professeurs doivent ensuite établir un rapport relatant leurs cours et les réactions des enfants. Ce DVD de 70 mn, haineux envers les Arméniens, produit par la Chambre de Commerce d'Ankara, avait fait scandale en 2005 quand il avait été envoyé gratuitement aux 494 000 abonnés du magazine Time dans toute l’Europe (N°June 6, 2005 / Vol. 165 No. 23). On peut aisément imaginer le désarroi des enseignants de la minorité arménienne d'Istanbul, obligés d'infliger ce documentaire insultant à leurs petits élèves, tout en sachant que dans le même temps les Arméniens sont stigmatisés comme "ennemis à abattre" dans toutes les écoles du pays. Ces faits gravissimes sont révélateurs du double langage permanent de l'Etat turc : le 22 janvier 2009, le Turkish Daily News annonçait en effet un changement en Turquie concernant l'enseignement du Génocide arménien (mot tabou et nié au niveau étatique) dans les écoles du pays. Le quotidien annonçait qu'il était désormais préconisé de ne pas utiliser dans les manuels scolaires turcs des termes niant de manière flagrante la réalité du génocide : "Les livres de classes ne se référeront plus aux "allégations sans fondement" ou au "soi-disant" génocide" avait rapporté le journal turc Hurriyet, mais se contenteront d’évoquer les faits sous l’appellation "d’évènements de 1915". Ca, c'était donc la version soft de l'histoire, telle que les dirigeants turcs voulaient la présenter à leurs interlocuteurs européens. Parce que la réalité est toute autre. Une réalité que dénonce le site arménien de Turquie, HyeTert, qui a initié une campagne de signatures pour protester contre l’obligation faite aux enseignants, de diffuser à tous les élèves des écoles primaires de Turquie, ce DVD négationniste. Le Ministère de l'Education turc, lui, ment allègrement et prétend que ce DVD était uniquement destiné à l’usage des enseignants. Reste à savoir si cette contre directive sera appliquée dans les faits ou s’il ne s’agit encore une fois que d’un effet d’annonce.
Turquie : DVD négationniste obligatoire à l'école
Pétition contre la diffusion du DVD négationniste « Sari Gelin » en Turquie
Négationnisme dans les écoles turques : protestation d’opposants turcs
Turquie: projection d'un film négationniste dans les écoles primaires
Génocide arménien : Les jeunes enfants turcs mêlés au contentieux entre les deux pays
UE/Turquie : des écoliers sous mauvaise influence
Le journal Times relate l’affaire Sari Gelin
M. Egemen Bağış devrait être démis de ses fonctions
Egemen Bagis au journal Agos
Turquie : « Une génération sera nourrie de la haine »
Documentaire négationniste : Un médecin porte plainte
Les intellectuels turcs s’opposent à la diffusion du documentaire négationniste « Sari Gelin »
Négationnisme à l’école : la Turquie fait marche arrière
Turquie : l’école, territoire de la propagande discriminatoire
« Le DVD Sari Gelin ne doit pas avoir de place dans les écoles »
« Leçon de l’affaire Sari Gelin »
La Pêche aux voix Arméniennes
Turquie : pétition contre le DVD négationniste



- Le 24 avril 2009: Evoquant les massacres d'Arméniens par les Turcs ottomans en 1915, le président américain Barack Obama n'a pas employé vendredi le terme "génocide", alors que le choix de ses mots était surveillé de près, notamment par la Turquie.
Turquie-Arménie: Obama n'emploie pas le mot "génocide"
Massacres d'Arméniens: la Turquie juge "inacceptable" une partie du message d'Obama
Turquie-Arménie: Obama n'emploie pas le mot "génocide"



- 25 au 26 avril 2009 , à Saint-Chamond: Des tags anti-arméniens sont retrouvés à l'intérieur de l'Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond (Loire). Les slogans "Arménie nasi" (sic), "Arménie Le Pen extrême droite", "A mort l’Arménie" ont vraisemblablement été tracés sur les murs dans la nuit du 25 au 26 avril 2009. L'église du XVIIe siècle, monument historique, particulièrement connue pour son plafond de style Renaissance italienne et ses boiseries, avait accueilli un concert de la chorale Komitas organisé par le Centre Culturel Arménien de Saint-Chamond et l'Espace Culturel Arménien de Saint-Etienne dans la soirée du 25 avril, lendemain du jour de commémoration du génocide arménien.
Profanation raciste arménophobe à l'Eglise de Saint-Chamond



- Le 04 mai 2009: Un article du « Centre de Doha pour la liberté d’information », situé au Qatar. On retrouve dans son conseil d’administration, des noms tels que le Sheikh Hamad Bin Thamer Al Thani, président de la chaîne de télévison Al Jazira, Alaa Al Aswani, écrivain (Egypte) Jassim Marzouq Boodai, rédacteur en chef du journal Al-Rai (Koweit)... L’article analyse l’affaire Dink mais on y retrouve certaines terminologies douteuses : « événements de 1915 (‘génocide’ pour la diaspora, ‘grande tragédie’ pour les Arméniens turcs, ‘déportation’ pour la Turquie) », ou « esprit de vengeance – dans les deux sens ». Et la cerise sur le gâteau : « Hrant Dink a été le catalyseur d’un nouveau dialogue entre ceux qui avaient cohabité pendant des siècles et qui, pourtant, ne pouvaient plus se parler depuis le début du XXe siècle. » Si on appelle cohabitation, une longue suite de massacres de masse, depuis des siècles, à l’encontre de la population arménienne, d’enlèvements, de viols, de rapts d’enfants arméniens pour en faire des Janissaires, d’oppression économique et militaire orchestrée contre les « riches » arméniens depuis la nuit des temps, alors oui, qu’elle était belle la cohabitation turco-arménienne... Vivement que ça revienne.
Dialogue arméno-turc : en souvenir d'une cohabitation idyllique



- Le 07 mai 2009: Trois récentes déclarations du Président Obama à propos du génocide en cours au Dafour, de celui commis contre les Tutsi au Rwanda, et du génocide des Arméniens en 1915. Comme on le sait, le Président américain speaks armenian fluently et, le 24 avril dernier, il a donc utilisé – pour ne pas froisser son allié turc - le terme de Medz Yeghern (Grande Catastrophe en arménien, ou plus exactement Grand Crime) en lieu et place du mot génocide.
Qu’on se ‘rassure’, les Arméniens ne sont pas les seuls à faire les frais de la décevante langue de bois de Barack Obama : si l’on prend le temps de lire attentivement sa déclaration concernant le génocide de 1994 au Rwanda – où il utilise ‘courageusement’ le terme de génocide – on remarque que pas une seule fois il ne cite les victimes (les Tutsi) et les responsables (les Hutu fanatisés par le Hutu Power). En ce sens, Barack Obama est en accord avec la politique de réconciliation nationale en vigueur au Rwanda où victimes et assassins se cotoient au quotidien et où l’impunité des bourreaux génère - dans le silence - de nouveaux crimes à l’encontre des Tutsi. Finalement, ce serait le Darfour qui tirerait son ‘épingle du jeu’ présidentiel : alors que la CPI s’est refusée à valider la qualification de génocide au Darfour, Barack Obama déclare : « je me suis rendu dans les camps de réfugiés au Tchad remplis de ceux qui avaient été chassés par le génocide au Darfour. » Le Président des Etats-Unis dénonce avec force « La décision désastreuse prise par le gouvernement soudanais d'expulser les organisations d'aide humanitaire [qui] laisse un vide que combleront la pénurie et le désespoir, et il devra rendre des comptes pour les vies qui disparaîtront. »
Tout espoir n’est donc pas perdu : Barack Obama sait reconnaître un génocide et en menacer les auteurs…
Obama : trois génocides et trois déclarations



- Le 14 mai 2009: Un article "consensuel" du Wall Street Journal Europe signé Hugh Pope (Directeur du projet Turquie/Chypre de l’International Crisis Group), il nous est donné de voir à l'oeuvre une rhétorique en apparence humaniste, de la part d'un membre d'un groupe qui se consacre à la résolution des conflits, mais dont le but réel est de faire passer à la trappe toute reconnaissance du génocide arménien de 1915, que ce soit par la Turquie ou par les USA. Il s'agit de résoudre la crise en effaçant ("dépassant") sa cause, chose qui ne viendrait à l'idée de personne s'agissant des relations familiales ou professionnelles de tous les jours, mais parfaitement indiquée pour l'extermination d'un peuple, semble-t-il.
Génocide arménien : le boomerang des « remerciements »



- Le 20 mai 2009: Des tags anti-arméniens ont été retrouvés à l'intérieur de l'Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond (Loire). L'église du XVIIème siècle, monument historique, particulièrement connue pour son plafond de style Renaissance italienne et ses boiseries, avait accueilli un concert de la chorale Gomidas organisé par le Centre Culturel Arménien de Saint-Chamond et l'Espace Culturel Arménien de Saint-Etienne dans la soirée du 25 avril, lendemain du jour de commémoration du génocide arménien.
Tags anti-arméniens dans l'Eglise Saint-Pierre de Saint-Chamond
Profanation raciste arménophobe à l'Eglise de Saint-Chamond



- Le 26 mai 2009: Sous le titre "La Turquie et l'UE – une voie commune ", la déclaration du PSE appuie avec ferveur les aspirations européennes de la Turquie. Le Parti Socialiste européen veut aider Ankara à faire aboutir sa demande d'adhésion. Pour cela, le PSE est visiblement prêt à passer à la trappe toute mention du génocide arménien. Et quid du négationnisme d'Etat de la Turquie ? Apparemment, un sujet tabou pour le PSE, comme pour le PS belge qui, depuis qu'il compte dans ses rangs des élus influents - pourtant qualifiés de négationnistes par la justice belge -, est très discret sur la question. La perspective d'un Etat négationniste en Europe ouvre l'ère du tabou du génocide arménien au sein des forces progressistes européennes. Un comble alors que la société civile turque commence, elle, après neuf décennies, à se pencher sur son passé.
Le Parti Socialiste européen zappe le génocide arménien



- Le 26 mai 2009: L’Express.fr met en ligne une enquête intitulée "Les pro et anti-adhésion turque à l'UE sur internet". Malgré les avertissements du Collectif VAN et les courriers de Meïr Waintrater alors Rédacteur en chef de l’Arche, l’article se fait toujours (au 10 février 2012) le relais de sites racistes et anti-arméniens, via des liens cliquables. Une telle pratique ne peut qu'encourager le développement du négationnisme dans l'espace public français et conforter les nationalistes turcs dans leur déni du génocide arménien.
Propagation du racisme et du négationnisme sur internet



- Le 28 mai 2009: AVEU DU PREMIER MINISTRE TURC - Le Premier ministre turc Erdogan a déclaré : "Pendant des années, divers faits se sont produits dans ce pays, au détriment des minorités ethniques qui y vivaient. Elles ont été nettoyées ethniquement, parce qu’elles possédaient une identité culturelle ethnique différente. Ce comportement est le résultat d’une conception fasciste." Le directeur de CNN-Turk News, Ridvan Akar est sceptique quant aux véritables intentions d’Erdogan : "Bien sûr, Erdogan a fait un pas en avant avec cette déclaration. Mais la sincérité de ses paroles dépendra des actes qui s’ensuivront, tels que la restitution des droits de ceux qui ont été expulsés, le retour des bien confisqués, ou des compensations." Dans une déclaration audacieuse, le Premier ministre Rejeb Erdogan a admis pour la première fois que l’expulsion de Turquie de dizaine de milliers de Grecs au siècle dernier était un acte "fasciste", a rapporté l’agence Reuters.
Erdogan : « Des minorités ont été nettoyées ethniquement »



- Le 12 juin 2009: Des centaines de milliers de vacanciers français sont pris en charge en Turquie par 18 000 guides touristiques dont l’habilitation à exercer dans leur pays est soumise au suivi de 3 séminaires d’aptitude basés sur la falsification historique officielle turque publiée en 8 langues sur le site du ministère de la Culture et du Tourisme. Les professionnels turcs du tourisme reçoivent un livret intitulé : « Les événements de 1915 et ‘les prétentions de génocide arménien’ » tiré des enseignements de l’ancien président de l’Institut Turc d’Histoire, Yusuf Halaçoglu.
Eté 2009 : Bienvenue en Turquie



- Le 19 juin 2009: Un article intitulé "Les pro et anti-adhésion turque à l'UE sur internet", a été mis en ligne le 26/05/2009 sur le site de l'Express. Cet article énumère les sites favorables ou opposés à l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne et référence les sites racistes et négationnistes Tête de Turc, Turquie News et Info-turc.org comme sources d'informations sur le sujet. Le Collectif VAN vous propose un dossier complet concernant les échanges relatifs à l’article en question, avec notamment un récapitulatif des interventions de Meir Weintrater, rédacteur en chef de l'Arche (le Magazine du Judaïsme français), contacté par le Collectif VAN et qui consacre son éditorial de l’Arche du mois de juin 2009 à cette préoccupante affaire. Une démarche d’un grand poids, tant est grande la renommée de cette revue et de son rédacteur en chef.
L'Express : Propagation du racisme et du négationnisme sur internet.



- Le 22 juin 2009: Kemal Karpat est un historien turc, professeur à l’Université du Wisconsin-Madison (USA). Diplômé des Universités d’Istanbul, de Washington et de New-York, il fait partie des historiens omnibulés par la minimisation et la négation du génocide arménien. Il y a fort à parier que l’Etat turc, avec l’aval des USA, fera appel à ce type de “scientifiques” pour ‘étudier’ le génocide arménien, le Secrétaire d’État adjoint US Philip Gordon ayant indiqué que l’administration Obama soutenait la création de la commission d’historiens arméno-turque réclamée par Ankara… Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article moqueur de l’intellectuel turc Baskin Oran, publié par le journal arménien de Turquie, Agos. Prenant prétexte de l’interview de Kemal Karpat dans deux journaux turcs, Baskin Oran taille ici un costard au ‘professeur émérite mondialement connu’ Kemal Karpat, selon lequel le nombre de morts arméniens en 1915 ne dépasserait pas 100 à 200 000 (au lieu de 1 500 000). Baskin Oran ironise : « Pour pouvoir dire que nous avons tué peu d’Arméniens, nous sommes obligés de produire beaucoup de règles de calcul. »
Génocide arménien : quelle commission et quels historiens ?



- Le 23 juin 2009: Turquie : le tourisme, comme fer de lance du négationnisme... Après les stages négationnistes menés dans le cadre des échanges Erasmus Erasmus : instrument de négationnisme de la Turquie et ceux dédiés au Service militaire Service militaire payant pour les Turcs de l’étranger, la Turquie peaufine son négationnisme d’Etat en éduquant à sa manière les 18.000 guides professionnels touristiques de Turquie. Ces derniers reçoivent désormais un livret tiré des enseignements de l’ancien président de l’Institut Turc d’Histoire, Yusuf Halaçoglu, intitulé : « Les événements de 1915 et ‘les prétentions de génocide arménien’ ». Les guides touristiques ont l’obligation de participer à 3 séminaires sur les 8 qui ont été définis. Les certificats des guides qui ne participent pas à ces séminaires ne sont pas renouvelés. Hormis ce séminaire destiné à formater le négationnisme des guides professionnels des métiers du tourisme, se trouvent également des présentations sur « Istanbul 2010 ». Remercions l’Europe : l’Etat turc propage son négationnisme en toute impunité, et bénéficie, pour mener à bien sa politique, des faramineux crédits de pré-adhésion de l’Union européenne. Les touristes européens sont-ils éduqués pour réfuter les discours négationnistes auxquels ils vont être confrontés, discours qu’ils vont ramener dans « leurs bagages », contribuant ainsi à leur diffusion en Europe ? L’été sera chaud… Bienvenue en Turquie : ses plages, ses génocides, son négationnisme…
Eté 2009 : Bienvenue en Turquie



- Le 30 juin 2009: Lancement de la Saison turque en France - Le mardi 30 juin 2009 à 16h45, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, a lancé officiellement, en présence de M. Ertugrul Günay, ministre de la Culture et du Tourisme de la République de Turquie, la saison de la Turquie en France (juillet 2009 - mars 2010). Le Collectif VAN relaie ici le discours de M. Frédéric Mitterrand : il aurait été naïf de s'attendre à y lire un quelconque hommage aux civilisations, populations et minorités non turques exterminées en Turquie, et qui ont laissé l'héritage fabuleux célébré ici. Un "détail" de l'histoire pas si anodin que ça, puisqu'à ce jour, le site du Ministère de la Culture de Turquie présente, dans sa rubrique histoire, une grossière propagande négationniste du génocide arménien à découvrir sur: Saison turque en France : la culture au service du négationnisme
Turquie : Conférence négationniste du Bâtonnier d’Istanbul



- Le 06 juillet 2009: Nouvelle audience des assassins du journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, à Istanbul (Turquie). Au terme de plus de deux années de procédure, les avocats de la famille Dink et les défenseurs des droits de l’homme de Turquie désespèrent de voir la justice rendue dans un pays où les limites entre l’Etat profond (commanditaire du meurtre) et les instances policières, juridiques, militaires, sont très floues.
Procès Dink : « Arménien, connais pas. Circulez, y’a rien à voir »



- Le 11 juillet 2009: L'ancien chef du service de renseignement de Turquie, invité à l'ENS - Un "invité de marque" au Colloque de l'ENS (École Normale Supérieure). Le discours de clôture a en effet été prononcé par l'ancien ambassadeur de Turquie à Paris Sönmez Köksal, dont Mme Mitterrand avait demandé l'expulsion en 1998 : "Sonmez Koksal était, avant de prendre son poste à Paris, le chef du service de renseignement turc (MIT). Il a occupé cette fonction de 1993 à 1997, période pendant laquelle ce service, selon le texte, a participé à "la politique d'élimination physique des élites intellectuelles kurdes suspectées de nationalisme". Les organisations signataires demandent aux autorités françaises "de lever son immunité diplomatique" afin "qu'il puisse répondre devant la justice des crimes commis sous son autorité par sa police ou à défaut de le déclarer non grata et de l'expulser". (AFP, 3 décembre 1998)
Saison de la Turquie en France: Colloque autour de deux initiatives politiques



- Le 13 juillet 2009: Nedim Sener, l’auteur du livre ‘L’assassinat de Dink et les mensonges du service de renseignement’ est poursuivi pour son livre racontant l’attentat de Dink. Le chef d’accusation porte sur « l'obtention d'informations secrètes, la divulgation d'informations interdites et la désignation des membres de la fonction publique comme cibles de terroristes ». La deuxième audience du procès a eu lieu le vendredi 26 Juin à İstanbul à la 11ème Cour pénale. Les plaignants sont Ramazan Akyürek et Muhittin Zenit, employé à la Préfecture Générale de la Police. Leur responsabilité et leurs négligences dans l’assassinat du journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, ont été établies sans qu'ils ne soient jamais poursuivis.
Turquie : Nedim Sener jugé pour son livre sur Dink



- Le 16 juillet 2009: Par arrêté royal du 6 juin 2009 publié le 16 juillet 2009, Emir Kir, Secrétaire d'Etat au Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, est nommé Commandeur dans l’Ordre de la Couronne. Pourtant, un tribunal belge avait confirmé en 2005 qu'Emir Kir nie le génocide des Arméniens. On reste confondu de voir ainsi accéder à un tel honneur, celui que la Justice a condamné à se laisser traiter publiquement de « négationniste, menteur et délinquant ». En effet, le Tribunal avait estimé que la presse ne commettait aucune faute en traitant Emir Kir de négationniste, au contraire, avait précisé le tribunal dans ses motifs, cette dénonciation par la presse est d'autant plus justifiée que le débat sur la pénalisation du négationnisme anti-arménien n'est pas clos en Belgique. En France non plus d’ailleurs...
Belgique : un négationniste décoré de l’Ordre de la Couronne



- Le 17 juillet 2009: Le Procureur ne juge pas utile de donner suite à la plainte déposée à Issy-les-Moulineaux par le Collectif VAN le 17 juillet 2009 concernant ce message téléphonique : « Vous êtes une race de merde. Vous incitez toute votre race à aller sur les sites, à aller sur les sujets où est-ce qu’on parle de la Turquie et vous essayez d’insulter la Turquie. Mais vous croyez qu’on ne voit pas ça ou quoi ? Bande de sale race, va. Tout ça, ça sera payé un jour, ça je vous le promets mon ami. »



- Le 29 juillet 2009: Un ambassadeur français se doit de représenter son pays et les lois de la République. C’est même là sa fonction première. François Dopffer, ancien ambassadeur français en Turquie de 1991 à 1996, ne respecterait-il pas la loi française ? Il a signé un article « La Turquie et l’Union européenne » dans un dossier global intitulé « Turquie : Acteur majeur des relations internationales ? », mené sous la direction de Didier Billion, directeur adjoint de l’IRIS, et dans lequel il parle de « la réunion d'une commission d'experts sur les massacres de 1915 » en précisant entre parenthèses : « (génocide pour les Arméniens) ». François Dopffer est à même de savoir que des centaines de chercheurs et historiens internationaux de renom ont validé les « massacres de 1915 » comme génocide avéré. Et comme tout ambassadeur, il ne peut ignorer la loi républicaine n°2001-70 du 29 janvier 2001 relative à la reconnaissance du génocide arménien de 1915. Elle stipule : « La France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915. »
Les ambassadeurs français doivent respecter la loi



- Le 30 juillet 2009: A l'arrivée du bateau turc "Kybele", jeudi 30 juillet 2009 dans le Vieux Port de Marseille, Daniel Herman, adjoint au maire de Marseille chargé de la culture, a parlé avec embarras du génocide arménien comme étant la "tragédie de 1915". Une preuve de plus que la ligne de flottaison de la morale en politique est située de plus en plus bas et que cette "Saison de la Turquie en France" augure de ce que sera une Turquie européenne : ce n'est pas l'Europe qui exportera ses valeurs morales de démocratie et de droits de l'homme en Turquie. C'est la Turquie qui exportera son négationnisme en Europe. L'opération a déjà commencé et elle a tout d'un naufrage.
Flottements à Marseille : Tragédie, tragédie génocidaire ou génocide ?



© Récapitulatif Collectif VAN (Mise à jour : 24 juin 2010)


Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2006

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2007

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2008 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2010 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2011

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2012

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2013

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2014 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2014 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2015 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2015 - Part II

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2016 - Part I

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2016 - Part II


*********************************************

Sommaire de l'Observatoire du Négationnisme

*********************************************

Reproduction autorisée en citant la source :
Collectif VAN - Observatoire du Négationnisme





Retour à la rubrique


TÉLÉCHARGER :
 Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2009 - I




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org