Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
L'Iran ne constitue plus une menace pour les dirigeants turcs
Publié le :

AFP | 23.08.10 | 10h26

Ankara a décidé de retirer l'Iran des pays constituant une menace pour la Turquie dans son nouveau document de politique de sécurité nationale, populairement connue comme "la constitution secrète" turque, rapporte lundi le journal Milliyet. Le Conseil de sécurité nationale (MGK) va adopter un document en ce sens lors de sa réunion en octobre, qui n'identifiera plus l'Iran, pays voisin de la Turquie et accusé par les puissances occidentales d'avoir un programme nucléaire caché, comme "une menace privilégiée", selon le journal. Le MGK, un organe consultatif composé des dirigeants du gouvernement et de l'armée qui trace notamment les grandes lignes de la politique étrangère, n'était pas joignable pour commenter cette information.

Le nouveau document qui remplace le précédent rédigé en 2005, évoque le programme nucléaire controversé de Téhéran tout en répétant la thèse de la diplomatie turque qui prône un Proche-Orient dénucléarisé, en allusion à Israël. Même si l'Iran n'est pas une démocratie, il ne cherche plus à "exporter son régime" islamique à la Turquie musulmane mais laïque, ajoute le document. La Turquie, membre non-permanent des Nations unies, a suscité une interrogation de ses alliés sur son cap diplomatique, notamment des Etats-Unis, lorsqu'elle a voté "Non" à de nouvelles sanctions contre Téhéran, adoptées par le Conseil de sécurité en juin.

Le gouvernement islamo-conservateur turc du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan assure qu'il reste attaché à l'Occident, tout en se présentant comme une force régionale à la recherche de nouveaux marchés en Asie et au Moyen-Orient. Le nouveau document de politique de sécurité nationale réduit en outre le niveau de menace présenté par la Grèce, voisin occidental de la Turquie, selon Milliyet. Les deux pays ont de sérieux litiges en mer Egée qui les sépare mais ont réchauffé leur liens par des accords de coopération commerciale et économique.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org