Aujourd'hui : Dimanche, 23 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Strasbourg accuse la Turquie de n’avoir pas protégé la vie de Hrant Dink
Publié le :

mardi31 août 2010, par Stéphane/armenews

La Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg estime que la Turquie est coupable d’avoir omis de protéger le journaliste turco-arménien Hrant Dink , assassiné en 2007 et que sa mort n’a pas fait l’objet d’une enquête appropriée ont affirmé plusieurs médias turcs .

Bien que cette sentence ne sera endu public qu’en Septembre, les quotidiens turcs " Milliyet "et" Vatan " affirment avoir reçus des informatons de sources proches du procès.

Hrant Dink , qui avait été condamné par la justice turque pour avoir dénoncé le génocide arménien et pour avoir critiqué le nationalisme turc , avait prévenu avant sa mort qu’il se sentait menacé par les ultra - nationalistes , mais les autorités turques ont refusé de lui offrir une protection .

En fait , la presse turque a révélé à plusieurs reprises que la police et la gendarmerie de Trabzon , d’où venaient les jeunes ultranationalistes qui ont tué Dink , étaient au courant des plans visant à tuer le journaliste le plus influent parmi la minorité arménienne en Turquie .

Selon NTV , qui couvre également la nouvelle , les arguments de la défense faite par le Gouvernement de la Turquie , justifie la condamnation de Hrant Dink et compare le journaliste avec un leader néo-nazi allemand condamné dans son pays pour avoir nié l’Holocauste .

Le président de la Turquie , Abdullah Gul , a qualifié la défense de « regrettable » et a reconnu que l’Etat avait failli à prendre les mesures nécessaires pour empêcher la mort de Hrant Dink .

Vendredi dernier, il a appelé le frère de la victime, Hosrof Dink pour s’excuser et « partager »la douleur de la perte de Hrant Dink .

Selon le quotidien Hürriyet , des sources du ministère des Affaires étrangères ont affirmé que l’affaire n’était pas terminée et que le processus continue.





Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org