Aujourd'hui : Lundi, 16 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Harcèlement administratif contre un entrepreneur et universitaire arménien
Publié le : 13-09-2010

dimanche12 septembre 2010, par Stéphane/armenews

Déjà menacé de prison en raison de 16 différentes plaintes déposées contre lui, l’écrivain Sevan Nisanyan fait maintenant face à un ordre de démolition de maisons d’hotes qu’il possède dans le village de Sirince près d’Izmir.

Sevan Nisanyan, qui est aussi un linguiste et universitaire, a déclaré au journal turc Hurriyet qu’il résisterait à l’ordre de démolition avec tous les outils qui sont à sa disposition.
« Ces constructions sont mes enfants, chacune d’entre elle est le fruit de mon travail terminé, de ma créativité, de ma sincérité et le plus important, de mon sacrifice pour elle » a dit Sevan Nisanyan. « Que feriez-vous si quelqu’un venait avec un bulldozer et tuait vos 16 enfants en raison de préjugés idéologiques et de votre identité ? Je ne me limiterai pas seulement à protester, que personne ne doute de cela ».

Le propriétaire des maisons d’hotes a dit qu’il continuerait à faire fonctionner les maisons qu’il a construites de ses propres mains malgré toute la pression.

« Ni les menaces que je reçois, ni la pression idéologique ne peuvent m’intimider. Je ne perdrai jamais espoir en ces maisons. Je n’ai pas l’intention de me partir n’importe où autrement, non plus. Ils auront besoin de me tuer pour me faire perdre espoir en ces maisons ».

Sevan Nisanyan s’est lancé dans le monde du tourisme au début des années 2000 en rénovant les viailles maisons greques de Sirince, mais un ordre de démolition a été publié contre elles aussitôt que les bâtiments ont été ouverts en tant qu’hôtels.

« Cet ordre n’a pas été suivi d’effet pendant des années » a dit Nisanyan, qui a construit 12 maisons supplémentaires en 2005 et 2006 en plus des bâtiments originaux.

Les nouvelles maisons ont été construites avec des briques de terre et de la pierre en harmonie selon une tradition de 2000 ans dans la mer d’Égée a affirmé Sevan Nisanyan

Seize plaintes ont été déposées contre lui dans les mois qui ont suivi la construction des maisons a-t-il dit.

« Le processus quant à l’ordre de démolition a été accéléré après mes articles sur les Forces armées Turques et Ataturk dans un journal » a-t-il ajouté.

« Sirince était un village agricole qui mourrait lentement il y a 20 ans. Je l’ai transformé en un centre d’attraction par mes propres moyens » a-t-il dit.

Sevan Nisanyan a travaillé sur le projet "un Village de Mathématiques" dans Sirince ces dernières années en coopération avec Ali Nesin, le fils du célèbre auteur turc Aziz Nesin.

Une plainte a aussi été déposée contre Nisanyan et Nesin quant au projet, mais l’ordre de démolition n’a pu être exécuté en raison de la pression de l’opinion publique et le village offre maintenant un enseignement avancé des mathématiques à 120 étudiants.

« Pendant ce processus j’ai éprouvé seulement de l’hostilité, du doute et l’entrave des autorités » a-t-il dit.

« Plus de 100 affaires ont été déposées contre moi et les ordres de démolition ont été publiés pour toutes les constructions que j’ai construites, incluant les poulaillers » a dit Nisanyan.

« Un mandat d’arrêt peut être lancé contre moi à tout moment, mais je n’ai pas peur » a-t-il dit.

Le journaliste Hakan Ataman dans Radikal a rappellé « qu’il y a 40000 bâtiments illégaux attendant d’être démoli dans Izmir ; 70 % des bâtiments à Istanbul sont illégaux ; 80% des équipements dans Olimpos sont illégaux ; toutes les bâtiments dans Sirince sont illégaux. La Turquie est un paradis de bâtiments illégaux. Pour quelles raisons les maisons de Nisanyan sont-elles visées ? ».





Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org