Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide rwandais: visite-éclair de la chef de la diplomatie à Kinshasa
Publié le :

RD CONGO / RWANDA -
Article publié le : mardi 14 septembre 2010 - Dernière modification le : mardi 14 septembre 2010

Par RFI

La ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo a effectué en toute discrétion une visite de 24 heures, du 12 au 13 septembre à Kinshasa pour évoquer le fameux rapport des Nations unies accusant l’armée rwandaise d’exactions dans l’est du Congo à la fin des années 1990. Si les Rwandais n’obtiennent pas le soutien des Congolais, ils cherchent au moins à bénéficier de leur neutralité. De son côté le MLC (Mouvement de libération du Congo) monte au créneau et demande au gouvernement d’exiger davantage de détails sur le rapport onusien.

La chef de la diplomatie rwandaise a tenu ici deux séances de travail avec son homologue congolais et avec son collègue du ministère de la Justice. Le gouvernement de la République démocratique du Congo n’a pas communiqué sur cette visite, ni avant ni après.

Si le Rwanda se sent outragé par le rapport des Nations unies sur l’attitude de son armée dans l’est du Congo, le Congo est pour sa part bien embarrassé. Ces accusations anti-rwandaises arrivent au moment où les relations se normalisent, voire se réchauffent entre les deux anciens ennemis. Joseph Kabila était présent à l’investiture de Paul Kagame la semaine dernière.

« Nous ne voulons pas réveiller les vieux démons », dit un proche du pouvoir à Kinshasa sous couvert de l’anonymat, mais : « Nous ne pouvons pas non plus cracher sur les cendres de nos compatriotes ». Entendez par là : il n’y aura pas de position commune des deux pays, face à un éventuel tir de barrage aux Nations unies, pas de texte signé.

En revanche, le Rwanda pourra compter sur une sorte de neutralité de Kinshasa. Ici, le pouvoir voudrait surtout que le temps passe, et que l’on oublie ce rapport controversé.




Retour à la rubrique


Source/Lien : RFI



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org