Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
2,5 millions de $ pour la reconstruction de l’église arménienne de Diyarbakir
Publié le :

mardi14 septembre 2010, par Stéphane/armenews

Sérieusement endommagé et en ruine depuis des décennies, l’église Surp Giragos de Diyarbakir (Dikranagerd) est en cours de rénovation grâce à la fondation éponyme mise en place par le Patriarcat d’Istanbul. Les travaux ont débuté en 2009.

Cet édifice religieux est la plus grande église arménienne située au Moyen-Orient et un des ouvrages les plus importants de l’architecture arménienne. Selon des inscriptions trouvées sur ses murs, elle a été construite vers 1515-1518, réparée ensuite en 1722 par le Patriarche arménien Bedros Vartabed. En 1729, elle a été reconstruite grâce aux plans de trois architectes arméniens Shahin, Sarukhan et Yarem.

Pendant le grand incendie de 1881, elle a été complètement brûlé mais a été reconstruite de nouveau en 1883 avec son plan présent, avec sept ’ khorans et une empreinte au sol de plus de 15000 mêtres carrés afin de servir la grande population arménienne de la région. Son beffroi de plus de 100 pieds avec une cloche modelé par Zildjian était célèbre et a été mis à terre par le feu des canons Allemands et ottomans en 1915 parce que plus élevé que les minarets des mosquées dans la région.

Après la fondation de la République Turque en 1923, elle a été utilisée comme entrepôt d’état pour la toile et les tissus et ensuite, malgré des efforts sporadiques de la communauté arménienne en diminution dans Diyarbakir, elle a été laissé à l’abandon et s’est détérioré et délabré jusqu’en 2009, quand quelques arméniens nés dans Diyarbakir, mais vivant à Istanbul, ont formé un Conseil de la Fondation sous les auspices du patriarcat arménien d’Istanbul avec le but de reconstruire l’église et de commencer un processus légal pour réclamer les titres des terres appartenant à l’origine à l’église.

Après plusieurs réunions avec des fonctionnaires, le Président du Conseil de la Fondation, Vartkes Ergun Ayik, a été suivi par l’administration locale de Diyarbakir approuvant le projet de reconstruction. L’église étant un bâtiment historique l’administration a exigé que la restauration recrée l’original en reconstruisant les particularités et la façade.

L’administration locale a fourni non seulement une coopération technique mais aussi un appui financier partiel car elle est convaincu qu’une fois que cette église sera reconstruite, ce sera une attraction significative pour les touristes, aussi bien qu’une illustration d’initiatives multiculturelles dans la région. Le budget de la reconstruction total est d’environ 2,5 millions de $.

Des 2500 églises arméniennes et monastères existants avant 1915, cette église est la plus grande de celles de l’espace Anatolien. Elle est la preuve de l’existence d’une présence significative arménienne dans cette région jusqu’en 1915.

Le Conseil de la Fondation de l’église a découvert plus de 200 actes de propriétés appartenant à l’église dans la région de Diyarbakir. Grâce au processus légal amélioré en Turquie ces récentes années, le Conseil a avec succès réclamé quelques-uns de ces actes ce qui lui garanti un revenu stable des propriétés réclamées permettant de financer la maintenance future de l’église. Bien que le processus légal pour défendre les titres des propriétés restants risquent de prendre plusieurs années, le Conseil s’attend à d’importants succès.

À la différence d’une ou deux églises rénovées par le gouvernement Turc et converti en des musées, l’église Surp Giragos sera la première église rénovée comme église officielle arménienne, par le peuple arménien pour le peuple arménien. Un appel est donc lancé pour que tous les arméniens dans le monde entier soutiennent ce projet.

À cette fin, il y aura des activités de recherche de fonds dans les principales communautés arméniennes en Amérique du Nord et en Europe durant l’automne 2010. Pour plus d’information quant au projet de reconstruction et des activités de recherche de fonds entrez s’il vous plaît en contact avec Raffi Bedrosyan à jbedrosyan@rogers.com.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org