Aujourd'hui : Dimanche, 29 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La croissance turque a atteint 10,3% l'an au deuxième trimestre
Publié le :

14/09/10 11:29

ISTANBUL (Reuters) - L'économie turque a affiché un taux de croissance de 10,3% sur un an au deuxième trimestre, un rythme en léger ralentissement par rapport aux trois premiers mois de l'année mais qui dépasse les attentes et place la Turquie parmi les pays émergents les plus dynamiques.

Les 19 économistes interrogés par Reuters anticipaient un taux de 9,0%.

D'un trimestre sur l'autre, la croissance affiche un rythme de 3,7%, selon les chiffres publiés mardi par l'institut turc de la statistique.

La livre turque est montée à 1,4945 livre pour un dollar après la publication des chiffres de la croissance, contre 1,4965 livres avant. La Bourse a hésité, se retournant à la hausse avant de perdre à nouveau du terrain.

La croissance du premier trimestre 2010 reste inchangée à 11,7%. L'an dernier, le PIB turc avait reculé de près de 5%.

"Cela suggère que l'économie turque affichera une croissance deux fois supérieure à celle des favoris du marché que sont la Pologne et la Russie", estime l'analyste de RBS Tim Ash dans le résumé adressé à ses clients.

Selon les économistes interrogés par Reuters, la Turquie affichera un taux de croissance de 6% cette année avant de ralentir à 4,2% l'an prochain.

Pour le ministre du Commerce Zafer Caglayan, l'économie va sans doute ralentir aux troisième et quatrième trimestres mais elle atteindra facilement un taux de 6% cette année.

Selon le ministre de l'Industrie Nihat Ergun, la croissance pourrait même atteindre 7%. Un avis partagé par l'économiste de Fortis Haluk Burumcekci.

Malgré le net rebond de l'activité économique, la banque centrale a fait connaître son intention de laisser les taux d'intérêt inchangés jusqu'en 2011. Elle fait valoir que la Turquie reste vulnérable aux choc économiques externes et aux aléas de la conjoncture aux Etats-Unis et dans la zone euro.

Alexandra Hudson, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand





Retour à la rubrique


Source/Lien : Nouvel Obs



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org