Aujourd'hui : Samedi, 22 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Assassinat du journaliste Hrant Dink : la Turquie condamnée par la CEDH
Publié le :

AFP | 14.09.10 | 11h26

La Turquie a été condamnée mardi dans le cadre de l'assassinat en 2007 du journaliste Hrant Dink, la Cour européenne des droits de l'Homme estimant notamment que Ankara n'avait pas protégé le journaliste assassiné par un nationaliste.

Elle rendait son arrêt après la plainte des proches du journaliste turc d'origine arménienne assassiné le 19 janvier 2007 alors qu'il dirigeait à Istanbul l'hebdomadaire bilingue turco-arménien Agos.

La publication dans ce journal d'articles sur la question de l'identité des citoyens turcs d'origine arménienne, lui avait valu d'être reconnu coupable en 2006 de "dénigrement de l'identité turque".

Le journaliste s'était notamment attiré la colère des nationalistes pour avoir qualifié de génocide les massacres d'Arméniens commis en Anatolie entre 1915 et 1917, un terme rejeté par Ankara.

Il avait été assassiné de trois balles dans la tête à la sortie des bureaux d'Agos par un jeune nationaliste.

Invoquant le droit à la vie, les plaignants affirmaient devant la CEDH que l'Etat turc a failli à son obligation de protéger la vie du journaliste. Selon eux, le jugement de culpabilité à son égard aurait fait de lui une cible pour les groupes ultranationalistes.

L'arrêt de la CEDH observe que "l'on peut raisonnablement considérer que les forces de l'ordre étaient informées de l'hostilité intense des milieux ultranationalistes contre l'intéressé".

"Elles auraient dû savoir qu'il était tout particulièrement susceptible de faire l'objet d'une agression fatale et ce risque pouvait passer pour réel et imminent", selon les juges de Strasbourg.

Ils ont par ailleurs conclu que la confirmation du verdict de culpabilité pris à l'encontre de Hrant Dink par les juridictions pénales "a constitué une atteinte injustifiée à son droit à la liberté d'expression".

La CEDH a alloué 105.000 euros aux plaignants pour dommage moral.

La Turquie dispose de deux mois pour faire appel.





Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org