Aujourd'hui : Jeudi, 24 janvier 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le corps du berger arménien « toujours détenu par l’Azerbaïdjan »
Publié le :

mercredi3 novembre 2010, par Stéphane/armenews

Le corps d’un prisonnier arménien qui est mort dans des circonstances litigieuses en Azerbaidjan au début de ce mois n’a pas encore été transmis à l’Arménie selon le gouvernement arménien.

L’homme, Manvel Saribekian, a été retrouvé pendu dans sa cellule le 5 octobre presque un mois après son arrestation dans des circonstances discutées par les deux parties.

S’engageant à examiner la cause du décès, les autorités azéries ont prétendu que « le saboteur » de 20 ans s’est suicidé et n’avait aucune trace de violence sur son corps.

Les autorités arméniennes ont écarté ces affirmations disant qu’il a été torturé à la mort ou « poussé au suicide ». Elles précisent aussi que Saribekian était un civil d’un village frontalier arménien qui a accidentellement dévié en territoire azéri.

Armen Gabrielian, membre d’un groupe de travail du gouvernement arménien traitant des questions de prisonniers, d’otages et de disparus, a dit dans une interview à RFE/RL que jusqu’à présent la partie azérie n’a pas donné au Comité International de la Croix-Rouge (CICR) le moindre certificat confirmant la mort de Saribekian.

Gabrielian dit qu’un tel comportement constitue « une violation brute » de la loi internationale humanitaire.

Il a aussi prétendu que la partie azérie refuse catégoriquement d’avoir des négociations directes avec la partie arménienne quant au retour du corps de Saribekian, tandis que le bureau du CICR à Bakou, qui est un médiateur entre les parties « a des problèmes ».

« Les autorités azéries lèvent des obstacles pour les employés de l’organisation internationale et empêchent leur travail » a dit Gabrielian, rappelant qu’avant la mort de Saribekian l’Azerbaïdjan, n’avait pas permis aux membres de la Croix-Rouge de rendre visite au prisonnier arménien.

En attendant, l’Azerbaïdjan maintient que l’Arménie n’a pas encore rendu le corps d’un soldat azéri tué en juin lors d’une attaque au Karabakh.

Le soldat, Mubariz Ibrahimov, est mort avec quatre militaires arméniens dans ce que la partie arménienne affirmé avoir été une attaque des Azéris sur un avant-poste du Karabakh.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org