Aujourd'hui : Mardi, 18 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le Maire de Diyarbekir aux Arméniens : Cette ville est la vôtre autant que c’est la mienne
Publié le :

La plus grande église dans le Moyen-Orient en cours de rénovation

mercredi15 décembre 2010, par Stéphane/armenews

S’exprimant lors d’une réception tenue à l’occasion de la fermeture du dôme de l’église arménienne de Surp Giragos à Diyarbekir, le maire de la commune Osman Baydemir a dit aux arméniens réunis là : « cette ville est la vôtre autant que c’est la mienne. Vous avez autant de droits sur cette ville que j’en ai ».

La rénovation en cours de l’église dans un secteur peuplé fortement de Kurdes est exécutée par le Patriarcat arménien et la Municipalité de Diyarbakir.

La réception du 23 octobre a été suivie par l’Archevêque Aram Atesyan du Patriarcat arménien d’Istanbul, des chefs locaux et des membres de la communauté arménienne d’Istanbul.

À la différence de l’Église Sainte Croix de Van, que le gouvernement turc a métamorphosé en un musée et n’a pas été transféré au Patriarcat arménien, l’église Surp Giragos est rénovée conjointement par le Patriarcat et la municipalité de Diyarbekir et sera dirigé par le Patriarcat.

La reconstruction de l’église, une merveille architecturale et la plus grande église du Moyen-Orient (1400m²), devrait coûter plus de 2,5 millions de $ et être achevé l’année prochaine. 70% du coût de la reconstruction est à la charge de la communauté arménienne et 30% à la charge de la municipalité.

La presse turque a minimisé l’évènement alors qu’elle a jusqu’à présent glorifié chaque étape de la rénovation de l’église Sourp Khatch.

Un commentateur a déclaré que le silence relatif de la presse turque est dû « aux paroles échangées entre Atesyan et Baydemir [pendant la réception] contre le discours dominant » en Turquie quant aux arméniens.




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org