Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Istanbul : Décès de Yervant Gobelyan
Publié le : 18-01-2011

NAM

L’écrivain Yervant Gobelyan est mort la semaine dernière à l’âge de 87ans.

Ce dernier avait une carrière littéraire impressionnante qui comprenait huit livres, dont un a été consacré à la poésie. Né à Istanbul, Yervant Gobelyan a toujours le souligné son amour profond de la ville dans ses travaux littéraires. L’auteur a aussi passé ses 14 dernières années à travailler pour le journal Agos, un hebdomadaire de la communauté arménienne de Turquie.

Yervant Gobelyan est mort à l’hôpital arménien Yedikule Surp Pirgiç après un long traitement. Il sera enterré au cimetière de Balikli dans Zeytinburnu après une cérémonie funèbre.

Comme beaucoup d’autres auteurs arméniens de sa génération, Gobelyan a eu des relations très proches avec les membres du monde littéraire turc, dont un des poètes les plus célèbres du pays, Orhan Veli Kanik, aussi bien que beaucoup d’autres.

L’écriture a été l’intérêt principal de Gobelyan au cours de sa vie, mais des difficultés financières l’empêchaient souvent de pouvoir subvenir à ses besoins que grâce à ses écrits.

Comme beaucoup d’autres figures de la littérature arménienne, Gobelyan a terminé ses études à l’École Esayan dans Taksim. Après la fin de l’école, cependant, Gobelyan a eu des difficultés à joindre les deux bouts comme écrivain ce qui l’a forcé à travailler comme apprenti, mécanicien, charpentier et dans d’autres professions. Malgré les privations, Gobelyan n’a jamais cessé ses écrits littéraires.

Son premier livre de poésie a été publié en 1948, après qu’il ait travaillé pour l’hebdomadaire “Luys”de la communauté locale arménienne. Des difficultés financières ont bientôt forcé Luys à fermer et Gobelyan a été de nouveau forcé à trouver un autre emploi.

Malgré ses proches relations avec des écrivains et des poètes turcs, la plupart des travaux de Gobelyan, dont un livre de poésie parmi un total de huit livres, sont restés seulement rédigés en Arménien pendant plusieurs d’années et étaient ainsi inaccessibles à la société turque.

Désirant rendre accessible le travail de l’écrivain au public turc, la Maison d’édition Aras qui a commencé à publier dans les années 1990, a sorti les histoires de Gobelyan dans “ Memleketini Ozleyen Yengeç ” (le Crabe manquant son pays) en 1998.

Le livre qui parlait des Turcs, des Grecs et des Arméniens à Istanbul, a rapidement attiré l’attention des lecteurs turcs.

mardi 18 janvier 2011,
Stéphane@armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org