Aujourd'hui : Samedi, 28 mars 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le président du Parlement Européen définit la démocratie comme essentielle pour la stabilité de l’Arménie
Publié le :

NAM

L’Arménie doit démocratiser son système politique et effectuer d’autres réformes si elle veut éviter plus de bouleversements dans l’avenir a déclaré le président du Parlement européen, Jerzy Buzek au terme d’une visite de deux jours à Erevan.

« Nous avons l’expérience de l’Afrique du Nord » a-t-il dit au service arménien de RFE/RL dans une interview. e Il y avait la stabilité, mais pour le court terme. Mais il n’y avait aucune démocratie et c’est pourquoi il ne pouvait y avoir aucune stabilité à long terme ».

« Je pense les autorités arméniennes et l’opposition comprennent cela » a-t-il dit, soulignant le besoin de « construire des institutions démocratiques fortes et de fortes procédures démocratiques ».

Jerzy Buzek est arrivé à Erevan dans le cadre d’un tour dans les 3 pays du Caucase. Il a rencontré le Président Serge Sarkissian, le président du Parlement Hovik brahamian et les chefs des principaux partis politiques du pays. La situation politique en Arménie était la principale question à l’ordre du jour de ces réunions.

Jerzy Buzek a dit que le récent développement politique dans le pays est de bon augure pour ce qu’il a décrit comme « la réconciliation » entre le gouvernement arménien et ses adversaires politiques, notablement le Congrès National Arménien (HAK) mené par Levon Ter-Petrosian.

« C’est un très bon commencement pour la réconciliation » a-t-il dit à propos des ouvertures récentes de l’administration Sarkissian vis-à-vis du HAK.

Selon le HAK, Buzek et Ter-Petrosian ont discuté de « la possibilité de lancer un dialogue entre les autorités et l’opposition » . Une déclaration publiée par l’alliance n’a pas donné plus de renseignements sur cette discussion.

Jerzy Buzek a affirmé que Serge Sarkissian a frayé la voie pour un tel dialogue avec un « très prometteur » discours en décembre dernier dans lequel le président arménien a promis de tourner l’Arménie vers « une démocratie de style européen ».

« Nous ne savons pas comment l’exécution des propositions [de réforme du gouvernement] ressembleront dans l’avenir » a dit Buzek. « Mais ces promesses sont tout à fait encourageantes et nous pouvons seulement nous attendre à de nouveaux événements ».

lundi 23 mai 2011,
Stéphane@armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org