Aujourd'hui : Mercredi, 1 octobre 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Nouvelles des arrestations après la manif de samedi à Lyon
Publié le : 20-03-2006

Publié lundi 20 mars 2006



Six arrestations ont eu lieu samedi 18 mars, après les provocations fascistes de la manif, protégée par la police, des "Loups gris" turcs contre le mémorial arménien, qui a surgi brutalement après l’arrivée de l’énorme manif anti-CPE.
Ces six arrestations auraient-elles eu lieu sans l’autorisation du préfet du Rhône pour cette manifestation de fascistes turcs encadrée par les "loups gris " ? Sûrement pas, puisqu’il était prévu d’organiser une assemblée générale sur la place Bellecour, qui n’a pu s’y tenir, des lycéens et des étudiants pour envisager la suite à donner, après l’énorme manifestation anti-CPE qui a rassemblé 25000 personnes à Lyon. Les autorités préfectorales ont de lourdes responsabilités dans les échauffourrées et les arrestations policières de ce samedi après-midi.

Parmi les six personnes embarquées par la police au commissariat central Marius Berliet, une personne a été arrêtée place Bellecour, puis vers 17h, deux autres personnes ont été interpellées, rue Romarin près des Terreaux.

Deux jeunes mineurs ont été interpellés, l’un place Louis Pradel, et l’autre place Tolozan. Une autre personne a aussi été arrêtée, qui semblerait très jeune également.

Le samedi soir, il était impossible d’avoir des nouvelles de ces personnes mises en garde à vue. C’est ainsi que le dimanche 19 mars à 11h du matin, un rassemblement se forme devant l’hôtel de police Marius Berliet pour demander leur libération. Puis des personnes se sont relayées jusqu’à 17h00 à la sortie de l’hôtel de police.

C’est vers 17h00 que, l’un après l’autre, sont sortis finalement de l’hôtel de police les trois premiers interpellés. Après 24 heures de garde à vue et des inculpations mensongères chargées, ces trois personnes sont convoquées en maison de justice dans plusieurs mois pour une médiation pénale.

Les trois autres personnes interpellées, probablement mineures, ne semblent pas avoir été relâchées.



Retour aux News





Source/Lien : Rebellyon.info



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org