Aujourd'hui : Mardi, 2 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Mise à mal par un mouvement citoyen
Publié le :

F.R.A. NOR SEROUND

COMMUNIQUE DE PRESSE

MISE A MAL PAR UN MOUVEMENT CITOYEN

Samedi 18 mars 2006, suite à l’accord de la préfecture, s’est déroulée une manifestation officiellement contre l’érection du monument en mémoire des victimes du génocide des Arméniens de 1915 organisée par des associations turques.

Mais, dès le début du rassemblement, il est apparu clairement que le but de la manifestation était de véhiculer un message tout autre : « les Arméniens sont des menteurs et les Turcs des victimes ». Dès lors, la FRA Nor Seround a spontanément réagi afin de s’assurer qu’aucun propos discriminatoire ne serait tenu. Vers 14 heures, les premiers manifestants scandent : « non au génocide », « vive la Turquie ».

Scandalisés, les passants se sont liés au petit groupe du Nor Seround et ont répondu par le slogan : « Non au fascisme, oui à l’Histoire ». Très vite, la protestation républicaine gagne les Lyonnais, qui viennent de tous les arrondissements pour crier que le négationnisme n’a pas sa place dans la patrie des Droits de l’Homme. Des jeunes de toutes origines et de toutes orientations politiques sont venus apporter leur soutien aux descendants du génocide arménien.

« Encore une fois, les nationalistes ont montré que leur seul objectif était de répandre les thèses négationnistes en France, a déclaré Christophe Monange du comité régional du MJS. La violence dont ont fait preuve les manifestants à l’égard des défenseurs des droits de l’Homme démontre que l’idéologie du génocide perdure aujourd’hui, au XXIème siècle dans notre Etat. ».

Le président de la FRA Nor Seround, Thadé Gharapétian, a ajouté qu’ « une telle organisation, quasi professionnelle, nous permet d’ailleurs de nous interroger sur les véritables instigateurs de ce rassemblement. Cet évènement coïncide étrangement avec le renforcement du combat négationniste en Europe financé par l’Etat turc.».

Cette manifestation a été maintenue par la préfecture malgré les craintes émises par la FRA Nor Seround et par la communauté lyonnaise, quant au bon déroulement de ce rassemblement. Ces craintes étaient justifiées puisque les manifestants, avec en tête le groupuscule d’extrême-droite, se sont livrés à plusieurs débordements violents à l’encontre de la réaction pacifiste, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre.

« Il est intolérable que l’Etat français, par l’intermédiaire de la préfecture du Rhône, accueille en son sein une manifestation négationniste et fasciste. La France aurait-elle oublié qu’elle a reconnu le génocide arménien ?, s’interroge Armen Seropyan, porte parole de la FRA Nor Seround. Seuls les Lyonnais venus s’opposer, par un mouvement citoyen, à un tel rassemblement ont rappelé que les valeurs démocratiques sont encore défendues en France ».






   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org