Aujourd'hui : Mardi, 2 septembre 2014
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Profanation de tombes arméniennes dans un cimetière de Marseille
Publié le : 29-11-2006

mercredi 29 novembre 2006, Stéphane/armenews

Trente huit tombes ont été profanées dimanche après-midi dans un cimetière de Marseille, a-t-on appris lundi auprès de la mairie de Marseille et de la conciergerie du cimetière.

Sur les 38 tombes profanées ,dans le cimetiere de St Jérôme 13 éme. arrondissement de Marseille, quartier arménien depuis 1926 , 18 sont des sépultures d’arméniens .

Une enquête judiciaire pour dégradations et vols d’objets funéraires a été ouverte à la suite de ces actes qui avaient déjà fait l’objet d’actes de vandalisme en janvier 2005, a-t-on indiqué de source policière.

Jean-Marc Benzi, conseiller municipal chargé des cimetières, a précisé que les grillages du cimetière avaient été cisaillés et qu’entre 40 et 45 tombes avaient été vandalisées : des stèles ont été renversées et des croix brisées, a-t-il dit en précisant qu’en douze ans, quatre profanations de cimetières avaient eu lieu à Marseille.

Le sénateur-maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a condamné lundi "avec la plus grande fermeté ces profanations de plus de quarante tombes, la plupart chrétiennes", précisant qu’aucune revendication ni inscription xénophobe ou raciste n’avait été relevée.

"Néanmoins, ces actes de vandalisme viennent entacher gravement la mémoire des défunts et le recueillement des familles (...). Il ne faut pas que cela reste impuni et je suivrai attentivement le déroulement de l’enquête judiciaire", a poursuivi M. Gaudin.

"Le culte des morts est sacré et quelles que soient les croyances de chacun, tous les lieux de recueillement doivent être respectés", a-t-il ajouté, en s’engageant à ce que la remise en état des tombeaux profanés soit réalisée dans les plus brefs délais, aux frais de la commune.

En janvier 2005, cinq tombes avaient été profanées dans ce même cimetière.



Retour à la rubrique



Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org