Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien : Ankara dénonce un "manque total de respect" envers la Turquie
Publié le :

Le Point.fr - Publié le 23/01/2012 à 23:01 - Modifié le 23/01/2012 à 23:11

Les autorités turques ont vivement réagi au vote, lundi soir, de la loi pénalisant la négation en France du génocide arménien.

Le Point.fr

Le vote lundi par le Sénat français d'une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien est un "manque total de respect" et une "grande injustice" envers la Turquie, a affirmé le ministre turc de la Justice Sadullah Ergin, dont le pays a toujours nié ce génocide. Il a indiqué sur la chaîne d'information CNN Türk, immédiatement après l'adoption du texte, que pour la Turquie cette loi était "nulle et non avenue".

Le président de la commission des Affaires étrangères du Parlement turc, Volkan Bozkir, a pour sa part indiqué sur son compte Twitter que "la France a(vait) ouvert une page sombre de son histoire" en pénalisant la négation du génocide arménien sous l'Empire ottoman, de 1915 à 1917. L'ambassade turque à Paris a pour sa part annoncé des "conséquences permanentes" si la loi était promulguée.
Un an de prison et 45 000 euros d'amende

La loi prévoit un an de prison et 45 000 euros d'amende en cas de contestation ou de minimisation de façon outrancière d'un génocide reconnu par la loi française, dont le génocide arménien.

L'adoption du texte par l'Assemblée nationale le 22 décembre avait provoqué une crise diplomatique sans précédent entre Paris et la Turquie. Ankara a promis un nouveau train de représailles après l'approbation du texte par le Sénat. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan doit prononcer son discours hebdomadaire, mardi, devant ses députés au Parlement, et on s'attend à ce qu'il condamne le vote des sénateurs français.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Point



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org