Aujourd'hui : Samedi, 20 juillet 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Bertrand Delanoë/ Génocide arménien : "Le dialogue (avec les Turcs) est mal barré"
Publié le :

France Info

le Mardi 24 Janvier 2012 à 08:15

Au lendemain du vote par les Sénateurs de la loi qui pénalise la négation du génocide arménien, Bertrand Delanoë pointe sur France Info l’instrumentalisation de ce vote "à des fins électoralistes". Le maire de Paris défend également les premières lignes du programme de François Hollande, dévoilées dimanche au Bourget.

Génocide arménien

"Cette loi qui est juste avait déjà été votée il y a plusieurs années par l’Assemblée nationale. Et à cette époque-là, monsieur Sarkozy et ses amis refusaient de la transmettre à l’Assemblée nationale".
Mais "ce qui est choquant" est que ce vote de la loi qui pénalise la négation du génocide arménien ait été "instrumentalisé à des fins électoralistes, en même temps que depuis cinq ans, monsieur Sarkozy a adopté une attitude très agressive vis-à-vis de la Turquie". Cela "montre l’inconséquence de monsieur Sarkozy", condamne Bertrand Delanoë.
Avec les Turcs, "le dialogue est mal barré", analyse le maire de Paris.
"Mon ennemi, c’est la finance" (François Hollande)

"Le discours de François Hollande dimanche au Bourget était un discours, empreint d’authenticité et d’esprit de responsabilité (…) La finance qui, depuis une dizaine d’années, n’est plus au service du financement de l’économie, mais de la spéculation, du profit colossal à court terme, est bien l’ennemi. Pour sortir de la crise, pour pouvoir rendre justice et en même temps redresser la France, il faut s’attaquer à la spéculation. Et François Hollande a visé juste", estime Bertrand Delanoë.
Réforme fiscale

"La réforme fiscale que François Hollande promeut depuis qu’il est candidat à l’investiture, est indispensable. D’abord pour faire des recettes, parce qu’il faut redresser ce pays qui a été endetté depuis cinq ans d’une manière considérable. Et en même temps financer un certain nombre de priorités indispensables, dans le domaine de l’éducation, la justice, la santé, la sécurité", conclut le maire de Paris.


"Le dialogue (avec les Turcs) est mal barré" (B... by FranceInfo







Retour à la rubrique


Source/Lien : France Info



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org