Aujourd'hui : Mercredi, 23 octobre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Guerre ouverte entre Paul Auster et la Turquie
Publié le :

Actualitté

Par Nicolas Gary, le jeudi 02 février 2012 à 08:50:23

Un ouvrage de Paul Auster fait actuellement scandale en Turquie, alors qu'elle n'est pas encore disponible aux États-Unis. Car loin de l'acclamation du talent littéraire, c'est plutôt une guerre entre l'écrivain et le premier ministre turc, Tayyip Erdogan que le livre a déclenché.

Tout a commencé avec une interview accordée au quotidien turc Hürriyet, dans lequel Auster évoque Winter Journal, ce livre récemment paru. Au cours de l'entretien, Auster explique qu'il ne se rendra pas en Turquie « parce que des journalistes et des auteurs sont emprisonnés ». Et dans une rhétorique provocatrice, d'interroger : « Combien sont actuellement prisonniers ? Plus d'une centaine ? »

Auster ajoute même que la Turquie est le pays qui l'inquiète le plus. Avec la Chine, dans laquelle il refuse également de se rendre, en raison du manque de démocratie qui y règne. Le traitement des auteurs, autant que des journalistes dans ces deux pays l'effraient, et il refuse, pour cette raison, de s'y rendre.

Une réponse que n'a pas vraiment apprécié Ankara, et provoqué la réaction du Premier ministre, à l'occasion d'une réunion de son parti. « Si vous venez, alors quoi ? Et si vous ne venez pas, que se passe-t-il ? La Turquie perdra de son prestige ? »

Passant à la vitesse supérieure, Erdogan, cité par Reuters ajoute que Paul Auster est tout de même mal placé pour faire la fine bouche. Après tout, n'a-t-il pas rendu une visite à Israël, un pays « soi-disant démocratique, laïque, où les droits de la liberté d'expression et des libertés individuelles sont sans bornes. Quel homme ignorant vous faites. Ne sont-ce pas ces gens qui font pleuvoir les bombes sur Gaza ? Ceux qui ont lâché des bombes au phosphore et utilisé des armes chimiques. Comment pouvez-vous ignorer cela ? »

« Ce monsieur ne peut pas constater les répressions et les violations des droits et libertés en Israël... C'est du mépris pour la Turquie ! »

La Turquie devrait apprendre à balayer

Attaque en bonne et due forme, certes, mais surtout, une riposte ferme contre l'écrivain. Cependant, l'écrivain Mehmet Ali Birand, passé devant les tribunaux faisait la même réflexion que celle d'Auster, en mars dernier. Accusant les politiques et les hommes d'influence du pays de protéger leurs intérêts, il dénonçait le comportement à l'égard des ‘bons journalistes', et les mauvais, ceux qui ont une opinion contraire à ce que le régime veut bien accepter.

Lequel ne s'est cependant pas démonté. Dans un communiqué, il défend la position d'Israël. « Quel que soit ce que le premier ministre pourrait penser de l'État d'Israël, le fait est que la liberté d'expression y existe, et qu'aucun des journalistes ni des écrivains ne sont emprisonnés. Selon les derniers chiffres recueillis par le PEN international, il y a à peu près une centaine d'écrivains emprisonnés en Turquie, pour ne pas parler des éditeurs indépendants tels que Ragip Zarakalou, dont le cas est surveillé de près par les PEN du monde entier. »

Et de conclure : « Tous les pays sont imparfaits et assaillis par une myriade de problèmes, monsieur le premier ministre, y compris aux États-Unis, y compris en Turquie, et c'est une conviction ferme en moi que dans le but d'améliorer les conditions de vie dans notre pays, dans tous les pays, la liberté de parole et de publication, sans censure ni menace d'emprisonnement, est un droit sacré pour tous les hommes et femmes. » (via New York Times)

Par Nicolas Gary, le jeudi 02 février 2012 à 08:50:23




Retour à la rubrique


Source/Lien : Actualitté



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org