Aujourd'hui : Samedi, 6 juin 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le ministre turc des A.E. se réjouit de l'annulation de la loi française pénalisant la négation des génocides
Publié le :

CRI

2012-02-29 14:12:54 xinhua

Le ministre turc des Affaires étrangères Ahmet Davutoglu s'est félicité mardi de l'invalidation par le Conseil constitutionnel français d'une loi pénalisant la négation des génocides, qui aurait notamment condamné les personnes ne reconnaissant pas le massacre des Arméniens en 1915 comme étant un "génocide".

"Le Conseil constitutionnel français a pris une décision qui est conforme à l'esprit des droits de l'homme universels de la Constitution française et aux valeurs européennes que nous défendons tous", a déclaré M. Davutoglu, cité par l'agence de presse semi-officielle Anatolia.

Le ministre turc a exprimé sa gratitude aux parlementaires français qui avaient appelé le Conseil constitutionnel à invalider la loi réprimant la négation des génocides tout en maintenant leur "position de principe sur les droits de l'homme".

"Cette décision a évité une scission entre les peuples et les intellectuels turcs et français, et c'est une grande contribution du Conseil constitutionnel français qui permet de maintenir dans la bonne direction notre amitié traditionnelle", a déclaré M. Davutoglu.

Il a ajouté que cette décision avait aussi contribué à faire émerger une tribune ouverte, où les questions historiques pourraient être discutées plus librement, et il a souligné que cela allait aussi aider les relations entre la Turquie et l'Arménie.

En janvier, le Parlement français a adopté une loi punissant de 45 000 euros d'amende et d'un an de prison la négation des génocides, dont le massacre de plus d'un million d'Arméniens sous le règne ottoman.

Suite à l'adoption de ce texte de loi, les relations entre Paris et Ankara se sont tendues. Le gouvernement turc rejette le terme de "génocide", insistant sur le fait que les Arméniens tués ont été victimes d'une situation de chaos généralisé au moment de l'effondrement de l'empire ottoman avant la fondation de la Turquie moderne.




Retour à la rubrique


Source/Lien : CRI



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org