Aujourd'hui : Dimanche, 17 février 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Badinter, Publicis et la Turquie
Publié le :

Blog d'actualités de l'association Menez Ararat

Légende photo: Mme et Mr Badinter

Publié le 26 février 2012 par GB

Dans le dernier bulletin (n° 58), je me suis interrogé sur les liens pouvant exister entre Mr et Mme Badinter et la Turquie, sans pouvoir y répondre. Mme Badinter, est la fille de M. Bleustein-Blanchet, le créateur de l’agence Publicis qui est mondialement connue.

Elle est Présidente du conseil de surveillance de Publicis, depuis 1996, et est devenue, dernièrement (par rachat du japonais Dentsu), la première actionnaire du groupe avec 10,99% du capital et 19,92% des droits de vote. En 2011, le magazine Challenge a estimé qu’elle détient la 56e fortune de France, estimée à 652 millions d’euro.

QuÂ’en est-il des relations entre Publicis et la Turquie ?

Voici l’information que j’ai trouvée en date du 6/6/2006 : Publicis Groupe a finalisé l’acquisition d’une participation majoritaire au sein des agences turques de communication et de publicité Yorum, Allmedia, Bold et Zone. Cette initiative apporte au réseau Publicis de nouvelles agences. Elle permet également d’étendre la présence de Publicis Groupe en Turquie, qui comprend déjà Publicis Graphics, Leo Burnett, Starcom, Arc, MS&L ainsi que les marques Zenith Optimedia et Saatchi & Saatchi par le biais de leur affilié Guzel Sanatlar.

Publicis Groupe souligne que la Turquie est l’un des nouveaux marchés publicitaires les plus dynamiques et les plus prometteurs du monde. Depuis 2001, la Turquie a enregistré une croissance de son marché publicitaire de 36% par an en moyenne, pour atteindre 1,8 milliard d’euros en 2005. Les quatre agences ont enregistré un taux de croissance de 161% au cours des trois années passées.

En conclusion, le moins qu’on puisse dire c’est les relations entre Mme Badinter et la Turquie ne sont pas indépendantes de considérations financières. Mais, après tout, puisqu’elle est par ailleurs « philosophe », elle a sans doute des principes philosophiques qui lui permettent de mettre en accord ses pensées et ses actions.

Comme Présidente du conseil de surveillance elle serait, écrit-on, la « garante morale du troisième groupe mondial de publicité ». En tant que philosophe, en 2010, elle dit lutter contre la « victimisation du genre féminin », or Publicis, est producteur de pubs (parfois) sexistes.

Le 11 février 2010 sur France Inter une auditrice a demandé « Ne pourrait-on pas réglementer la publicité pour lutter contre le sexisme ? », Elisabeth Badinter a éludé la question. Confusion ensuite quand on lui a demandé la responsabilité de Publicis dans le « publisexisme ».

Par ailleurs, ce même jour, elle aurait refusé, par le biais de son attachée de presse, de parler de voile, pour « ne pas perturber la campagne promotionnelle de son livre ».

En conclusion il semble bien que la philosophe s’efface derrière certains intérêts financiers.

Certes Mme Badinter, n’est pas Mr Badinter, aussi il ne serait pas honnête de conclure pour autant que l’activité ancienne et permanente, de Mr Badinter s’exerçant à l’encontre d’une loi pénalisant le négationnisme du génocide des Arméniens et les activités de Publicis en Turquie soient liés. Même s’il est, entre autres, docteur Honoris Causa de l’Université de Galatasaray depuis le, 11 mars 2011, et qu’il a fait la une d’un journal nationaliste (voir le blog du 21 janvier 2012). Au passage je note que Robert Badinter a rappelé que la laïcité était un fondement de la République française comme de la République turque, et « le garant de la dignité de chacun et de chacune », et « le respect par chacun de l’autre, de tout autre et de ses convictions… ».

Les turcs d’origine arménienne, kurde, grecque, les alévis… tout comme ceux qui ne pensent pas comme R. Erdogan (et l’AKP), apprécieront, surtout ceux qui sont en prison !
Son discours néanmoins énonce des choses vraies, mais il s’applique à une Turquie rêvée, ou théorique. Il est disponible sur : http://www.consulfrance-istanbul.org/Robert-Badinter-a-Istanbul-a-l

Il ne traduit pas la réalité vécue des non-musulmans et, au delà de ceux qui pensent différemment que l’AKP. C’est en Turquie qu’il y a le plus de journalistes en prison !!! Sans évoquer les avocats, les militants des droits de l’homme et ceux simplement épris de liberté écrivains ou éditeurs…
Malgré tout n’existe-t-il pas entre la pensée et les intérêts financiers des époux un conflit d’intérêt ? La question est posée.

G. Bossière


Lire aussi :

http://www.sicavonline.fr/index.cfm?action=m_actu&ida=622-pub
licis-groupe-se-renforce-en-turquie


http://www.nextnews.fr/upload/fr/9951.pdf

http://www.challenges.fr/classements/fortune/fiche/elisabeth-
badinter-et-sa-famille;26.html


http://www.publicisgroupe.com/fr/media/display/id/1143

http://menezararat.fr/WordPress/?p=170



Retour à la rubrique



TÉLÉCHARGER :
 Publicis Groupe - Communiqué de Presse



Source/Lien : Blog d'actualités de l'association Menez Ararat



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org