Aujourd'hui : Jeudi, 20 septembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Agos « Il est temps de comprendre pour la Turquie »
Publié le : 07-05-2012

NAM

A l’occasion du 97ème anniversaire du génocide arménien, l’hebdomadaire turco-arménien Agos a souligné l’importance pour la Turquie de se confronter avec 1915 en plaçant cette semaine en une un article de rédaction ayant comme titre « il est temps de comprendre pour la Turquie ».

« La Turquie ne peut pas changer en « une Nouvelle Turquie » complètement avant qu’elle ne fasse face et se confronte à 1915 » affirme l’article.

Le journal écrit que la Turquie ne sera jamais capable de comprendre la mentalité des victimes musulmanes, du peuple kurde, des Turcs et des Alévis à moins qu’elle ne se confronte et se rappelle 1915.

« Nous ne discutons plus de ce qui est arrivé en 1915 en Turquie. Des centaines de milliers de personnes ont été disloquées et ils n’ont pû revenir. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux sont morts dans la terre d’Anatolie ou dans les déserts de la Syrie sans même avoir une pierre tombale. Ces faits sont connus par toute personne parlant de cette question. Les gens ont été forcés de changer de religions pour être capables de survivre ; ils ont dû trouver refuge dans les maisons de familles musulmanes ».

« Tout ceci sont des faits et ils se défendent juste en disant juste « Personne ne peut dire que nous avons effectué un génocide ! ». Comme si une autre sorte de dénomination changerait ces faits ... »

« Il a été souligné que les personnes responsables des choses qui sont arrivés en 1915 ne sont pas des musulmans, le peuple turc ou Kurde parce que le génocide est effectué par des mentalités, pas par les gens ».

« 2015 est proche et nous sommes témoins d’un grand effort pour fournir un terreau plus nationaliste pour la Turquie et cela nous concerné. Le meurtre de Sevag Balikçi, la haine naissante lors de la commémoration de Hocali, les conférences sur le « mensonge de 1915 » données dans les écoles, les préparatifs en terme de propagande en vue de 2015, tout cela sont des indicateurs de cette tendance. »

« L’action de se débarrasser des gens de ces terres d’Anatolie est à la base de cette idéologie même si ces gens ont vécu sur ces terres depuis des milliers d’années. C’est pourquoi 1915 est plus qu’un simple « problème de conscience », c’est un problème de choix politique. 1915 est le choix du silence qui fournit une base pour l’histoire récente de la Turquie avec laquelle la Turquie essaye d’arranger les comptes. Si on ne se rappelle pas de 1915 correctement, il est impossible de comprendre la mentalité des victimes musulmanes, du peuple kurde, des Turcs et des Alévis. C’est pourquoi la question arménienne est la question de la « Nouvelle » Turquie. Tant que les faits qui sont arrivés en 1915 ne se comprennent pas, la Turquie pourrait se rapprocher du concept d’une « nouvelle » Turquie cependant elle ne pourra pas changer en une nouvelle Turquie complètement ».

lundi 7 mai 2012,
Stéphane ©armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org