Aujourd'hui : Dimanche, 16 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Israël- Turquie : la Knesset se penche sur la reconnaissance du génocide arménien
Publié le :

Israël Infos

par Misha Uzan

Numéro 1122 - 11.06.2012

A la veille de la publication d'un rapport du contrôleur de l'État concernant l'arraisonnement de la Flottille pour Gaza en mai 2010, qui avait conduit à la mort de neuf militants islamistes turcs à bord du Mavi Marmara en mai 2010, la Knesset devrait tenir un débat public sur la reconnaissance du génocide du peuple arménien, perpétré par les Turcs.

Depuis plusieurs années le gouvernement et la Knesset s'étaient abstenus de discuter de ce sujet, craignant de nuire aux relations avec la Turquie.

La leader de Meretz a la Knesset, Zehava Gal-On, avait demandé une discussion de la question la semaine dernière, mais le débat avait été écarté en raison du dossier brûlant de la loi sur les implantations juives.
Pour Zahava Gal-On : "Israël a toujours considéré avec intérêt ses relations avec la Turquie.

Mais la question centrale de la reconnaissance du génocide arménien n'a pas encore pris place à la Knesset d'Israël.
Les relations avec la Turquie sont très tendues, et je pense qu'il est dans notre intérêt de ne pas les aggraver.

Mais le gouvernement israélien doit faire progresser les relations indépendamment de la question arménienne, c'est une obligation historique et morale".
Pour elle, le ministère des Affaires étrangères d'Avigdor Lieberman utilise le prétexte du rapport Lindentraus pour éviter d'avoir à gérer la controverse sur la question du Génocide arménien, rappelant que son parti ramène la question devant la Knesset, chaque année, "pour une question de morale".

Ce n'est pas la première fois que le sujet arrive devant la Knesset : Reuven Rivlin, le Président de la Knesset qui a décidé d'autorisé le débat sur le sujet du génocide arménien rappelle : " Je suis entré à la Knesset en 88, et un an plus tard, nous avons fait une suggestion pour le choix d'une journée de commémoration de la tragédie arménienne. On nous a empêchés d'évoquer un génocide.

Mais en tant qu'êtres humains, en tant que Juifs, en tant que citoyens d'Israël, nous devons faire de cette question un sujet parce que nous sommes dans l'obligation morale d'empêcher le déni de cette tragédie.
Nous sommes debout devant tous les peuples du monde, pour dire que le déni de la Shoah est quelque chose que l'humanité ne peut pas accepter."

Le plenum de la Knesset pourrait donc dès cette semaine entamer les débats sur la reconnaissance du génocide. Ils prendront une tonalité particulière avec la récente décision turque de mettre en accusation l'ancien chef d'Etat Major, Gabi Ashkenazi, et quatre anciens officiers supérieurs, justement dans l'affaire du Mavi Marmara.

Selon des officiels israéliens, plus personne n'a intérêt à remettre la discussion à plus tard dans le contexte actuel des relations entre les deux pays.

Alors que la Turquie se livre depuis deux ans à des attaques et un dénigrement systématiques – Erdogan affirmait encore avant-hier, contre l'avis des professionnels du tourisme, que la Turquie n'avait nul besoin des touristes israéliens – il est largement temps de cesser de ménager ce pays qui ne sera jamais un allié fiable pour Israël, et impose, dans son pays et ses satellites, des limites à l'exercice de la démocratie des opposants et des journalistes.

Rappelons que la Turquie occupe militairement en toute illégalité depuis 1974, le nord de l'ile de Chypre – occupation non reconnue par la communauté internationale, …tout en dénonçant l'occupation israélienne de territoires palestiniens disputés.

Israël entretient des relations économiques, politiques et militaires très étroites avec la République de Chypre - la partie libre de l'ile.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Israël Infos



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org