Aujourd'hui : Jeudi, 14 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Les Etats-Unis ne sont pas satisfaits des explications de l’Azerbaïdjan et de la Hongrie
Publié le :

NAM

Les Etats-Unis ne sont pas satisfaits des explications de l’Azerbaïdjan et de la Hongrie concernant la libération de Safarov. Philip Gordon, le secrétaire d’Etat adjoint américain pour les affaires européennes et eurasiennes, a déclaré à RFE / RL que Washington continue à exprimer sa consternation et sa déception à Budapest au sujet de la décision de libérer Safarov.

« Nous avons été consternés lorsque nous avons vu que Safarov était accueilli en héros en Azerbaïdjan » a déclaré Gordon.

L’administration américaine a déjà exprimé sa « profonde inquiétude » après la libération de Safarov d’une prison hongroise, où il purgeait une peine à perpétuité pour avoir assassiné un officier arménien. Le président Barack Obama a déclaré par un porte-parole qu’elle était contraire aux efforts en cours pour réduire les tensions régionales.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain, William Burns, a fait part de ses préoccupations au ministre des Affaires étrangères azéri, Elmar Mammadyarov lors d’un appel téléphonique le 2 septembre. Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a vivement défendu sa décision de libérer Safarov, affirmant qu’elle était conforme aux normes internationales et aux lois azerbaïdjanaises. Les autorités hongroises et le premier ministre Viktor Orban, ont insisté sur la légalité de l’extradition de Safarov en Azerbaïdjan.

L’Arménie a suspendu ses relations diplomatiques avec la Hongrie. Les fonctionnaires arméniens affirment que le gouvernement Orban savait que Safarov serait mis en liberté à son retour à Bakou. L’Union européenne, en revanche, a évité de blâmer la Hongrie.

lundi 24 septembre 2012,
Laetitia ©armenews.com




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org