Aujourd'hui : Vendredi, 14 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie, nouvelle vitrine de lÂ’Egypte
Publié le :

AL-AHRAM Hebdo

L’Egypte cherche à multiplier les offres multidestinations avec la Turquie, devenue la 6e destination touristique au monde. Plusieurs partenariats vont actuellement dans ce sens

Dalia Farouq 28-11-2012

Un accord de coopération a été signé entre l’Egypte et la Turquie dans le domaine du tourisme et de l’aviation lors de la visite en Egypte du premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, la semaine dernière. Cet accord vise à promouvoir la planification de voyages regroupant les deux pays, notamment pour les marchés lointains comme la Chine et le Brésil.« Le touriste venant de ces pays souhaite généralement rester dans la région environ 2 semaines et visiter plusieurs pays à la fois. Il s’agit de faciliter le double voyage Turquie/Egypte pour cette clientèle », explique le ministre du Tourisme, Hicham Zaazoue.Selon lui, il est temps de créer une complémentarité entre l’Egypte et la Turquie, et de lancer des partenariats au lieu d’une concurrence.

Lignes directes

Le ministre du Tourisme a également signé un protocole avec son homologue turc pour mettre en place une ligne directe entre Istanbul et Charm Al-Cheikh. « Ces vols ont été amorcés au début du mois. Le ministre était à bord du premier vol en compagnie d’une centaine de touristes turcs. Plus de 10 000 touristes ont réservé une place sur ces vols pour la saison hivernale », assure Racha Al-Azayzy, porte-parole du ministère du Tourisme.

Elle ajoute qu’un autre protocole a été signé pour des vols charters entre Istanbul et Hurghada. Ces vols devraient débuter d’ici un mois. Selon les professionnels du secteur, ce partenariat entre l’Egypte et la Turquie pourrait s’avérer fructueux. « La Turquie est un bon exemple à suivre en ce qui concerne le développement touristique. Elle a réussi en moins de 15 ans à tripler le nombre de ses visiteurs pour atteindre environ 30 millions de touristes l’année dernière. Un nombre considérable, dont l’Egypte pourrait profiter grâce aux voyages multidestinations. La Turquie est en effet devenue, selon le dernier rapport de l’Organisation mondiale du tourisme, la 6e destination touristique au monde », avance Elhami Al-Zayat, président de l’Union des Chambres du tourisme et d’hôtellerie.

Depuis la fin des années 1970, la Turquie applique une stratégie à long terme dans le but de développer son secteur touristique. Les premiers pas furent l’amélioration des infrastructures à travers des investissements massifs dans toutes les catégories d’hôtellerie pour répondre aux différents besoins. « Il ne faut pas oublier que la Turquie est un pays islamique, où l’on n’a jamais entendu parler de restrictions des libertés des touristes, contrairement à l’Egypte. Tout le monde connaît l’importance du tourisme pour l’économie turque, où beaucoup est entrepris pour développer ce secteur », poursuit Al-Zayat.


Se diversifier et se renouveler

Adel Zaki, président du comité du tourisme extérieur à la Chambre du tourisme, estime que la Turquie a largement profité de la diversification de son offre touristique. « La Turquie a beaucoup à offrir à ses visiteurs. En plus des paysages naturels et des sites historiques et archéologiques, elle possède aussi des plages, des criques, des baies et des îles. La Turquie n’a pas négligé les nouvelles tendances, comme le tourisme de bien-être », explique Zaki.
Avec ses stations thermales, ses sources chaudes et ses bains de boue, la Turquie répond parfaitement aux attentes de ceux qui souhaitent s’offrir ce genre de séjour. Mais d’après Zaki, ce qui a permis le boom touristique en Turquie ce sont avant tout les facilités d’accès à son territoire. La Turquie est en effet le premier pays à avoir annulé les visas touristiques.

Raison pour laquelle le nombre de Russes visitant la Turquie a atteint les 4 millions, soit le double de ce que reçoit l’Egypte. Avec une infrastructure en perpétuel renouvellement, un produit touristique diversifié, des facilités d’accès et des prix concurrentiels, la Turquie a su devenir en peu de temps une des plus importantes destinations touristiques au monde. Une position dont l’Egypte pourrait tirer profit à travers un rapprochement stratégique dans le secteur du tourisme .





Retour à la rubrique


Source/Lien : AL-AHRAM Hebdo



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org