Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des hommes d’affaires turcs informés des opportunités d’investissement au Maroc
Publié le : 19-12-2012

Maghreb Emergent

Mardi, 18 Décembre 2012 14:30

Des opérateurs économiques turcs de la région d’Ankara se sont informés récemment des opportunités économiques offertes par le Maroc, qu’ils découvrent en tant que pays stable avec un fort potentiel économique, commercial et d’investissement et un pont entre deux continents, l’Afrique et l’Europe.

Lors d’un symposium économique organisé, récemment à Ankara, par l’ambassade du Maroc en Turquie, en collaboration avec l’Association des industriels et d’hommes d’affaires turcs (AKTIF), plus de 70 entreprises turques, représentant plusieurs secteurs d’activité, sont venues prendre connaissance du Maroc, un pays qu’ils connaissent peu jusque-là, à l’inverse de leurs collègues dans d’autres régions de Turquie, comme Istanbul et Izmir.

Ils ont ainsi pu suivre des exposés de l’ambassadeur du Maroc à Ankara, M. Mohamed Lotfi Aouad, de la responsable du service coopération à l’Agence marocaine de développement des investissement (AMDI), Mme Safae Sijilmassi Idrissi, et du conseiller économique de l’ambassade, M. Taoufik Maazouzi, qui ont mis l’accent sur le Maroc, en tant que pays stable avec des potentialités économiques importantes, et une porte sur l’Europe et l’Afrique, ainsi que sur ses opportunités d’investissement et ses potentialités commerciales énormes.

Le Maroc, qui s’est distingué par sa ”spécificité” dans la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans le cadre du Printemps arabe, a entamé son processus de réformes bien avant ces événements qui ont bouleversé la région, avant d’accélérer leur rythme lors des dernières années, pour se doter d’une nouvelle constitution, qui a été saluée par la communauté internationale, comme un texte ”moderne et équilibré”, a tenu à préciser le diplomate marocain.

”A l’inverse de plusieurs pays de la région, qui n’avaient d’autres choix que la révolte, le Maroc était déjà engagé depuis des années dans une révolution pacifique faite de réformes régulières, successives et profondes qui ont transformé et modernisé le pays. Ce qui a fait du Royaume une exception dans la région”, a-t-il souligné.

Pays d’ouverture, de par sa position géographique et les choix stratégiques qu’il a faits depuis son indépendance (pluralisme, économie de marché etc), le Maroc offre une stabilité politique et une visibilité économique, deux denrées rares dans le contexte actuel, a précisé M. Aouad, ajoutant que ce processus de réforme a fait du Royaume une des économies les plus dynamiques dans la région arabe, qui a pu résister honorablement aux différentes crises qui secouent son voisinage, notamment l’Europe.

Les investisseurs étrangers pourront tirer profit des différentes stratégies sectorielles lancées au Maroc et des infrastructures du Royaume, pays qui dispose de fondamentaux macroéconomiques solides, avec une croissance soutenue (5 pc en 2011), une inflation maîtrisée (0,9 pc en 2011) et un chômage en baisse (8,9 pc en 2011), a-t-elle indiqué.

Mme Sijilmassi a mis l’accent, par ailleurs, sur les efforts déployés par le Maroc pour bien se placer parmi les destinations les plus attractives des capitaux étrangers dans le monde, citant dans ce cadre les différents accords de libre-échanges signés par le Royaume, sa position géographiques stratégiques, ses connectivités et ses incitations attractives dans plusieurs domaines, notamment fiscal.

Les hommes d’affaires turcs qui ont assisté à ce symposium ont manifesté un intérêt particulier pour le Maroc, se disant prêts à se rendre courant janvier prochain dans le Royaume à la recherche de partenariats et d’opportunités d’affaires fructueuses.

La délégation économique turque sera composée d’une trentaine d’hommes d’affaires et d’industriels essentiellement de la région d’Ankara et représentant plusieurs secteurs d’activité, a déclaré à la MAP M. Aouad.

La visite sera organisée par l’ambassade du Maroc et l’Association des industriels et d’hommes d’affaires turcs (AKTIF), une organisation patronale basée à Ankara et qui agit sous l’égide de la Fédération anatolienne des hommes d’affaires (ANFED) et de ”TUSKON”, la puissante confédération des Hommes d’Affaires et des Industriels de Turquie.

Le conseiller économique à l’ambassade, M. Taoufik Maazouzi, a indiqué que la représentation du Royaume est toujours prête, dans le cadre de sa mission, à informer, conseiller, orienter et accompagner les opérateurs économiques turcs désirant prospecter le marché marocain.

Les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie ont connu ces dernières années une évolution remarquable, a précisé M. Maazouzi, qui a mis l’accent également sur l’importance des accords de libre-échanges signés par le Maroc avec notamment l’Union européenne, les Etats-Unis,vla Turquie et les pays de l’accord d’Agadir (Egypte, Tunisie et Jordanie).

D’autres accords sont en négociation, a-t-il noté, citant notamment dans ce cadre, les accords de libre-échange avec le Mercosur, la Corée du sud et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

MAP




Retour à la rubrique


Source/Lien : Maghreb Emergent



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org