Aujourd'hui : Mercredi, 26 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Condamnée à Istanbul, soutenue à Strasbourg
Publié le :

L'Alsace

le 25/01/2013 à 05:00 par Célia Garcia-Montero

Légende photo : Pinar Selek hier matin : « Je suis très émue parce qu’ils vont décider du sort de ma vie. » Photo Dominique Gutekunst

Doctorante à l’Université de Strasbourg, Pinar Selek a attendu hier, avec de nombreuses personnes venues la soutenir, le verdict de son quatrième procès rendu à Istanbul. Elle a été condamnée à la prison à vie pour terrorisme.

Plus de 200 personnes se sont réunies, hier à 11 h, sur le parvis de la faculté de droit à Strasbourg, pour manifester leur solidarité à Pinar Selek. Les membres du « Comité de soutien universitaire en défense de Pinar Selek », composé d’une dizaine de syndicats, d’associations et de particuliers ralliés à sa cause, se sont retrouvés à la faculté pour soutenir la chercheuse turque. Un rassemblement qui se tenait au moment même où l’audience était interrompue au tribunal d’Istanbul, faisant craindre à ses avocats un ajournement.

« Pinar s’occupe plus des gens que d’elle-même, elle ne parlait pas de sa situation. Lorsque la pression autour de son procès s’est accrue, nous avons voulu lui montrer que nous sommes là », témoigne Constance Armbrecht, membre de l’association des doctorants en sciences humaines et sociales.

Pinar Selek est accusée d’être membre du PKK et d’avoir organisé, à Istanbul en 1998, un attentat à l’explosif dans un site touristique d’Istanbul, qui a fait sept morts. Elle était rejugée pour la quatrième fois après trois acquittements, dont un en 2000, après la publication d’un rapport attribuant l’explosion à une fuite de gaz. Le procureur conteste son innocence depuis quinze ans et a fait appel de chaque acquittement. « Je suis très émue parce qu’ils vont décider du sort de ma vie, confiait Pinar Selek dans la matinée. Je suis dans le brouillard mais voir toutes ces personnes autour de moi, ça me donne une grande force. Et c’est grâce à cette solidarité que plein de chercheurs continuent leurs recherches et posent des questions. »

Pour l’Université de Strasbourg, où Pinar Selek prépare une thèse de sciences politiques, soutenir sa cause était une évidence. « Défendre Pinar, c’est défendre la liberté d’expression et l’indépendance de la recherche », clame Solenne Jouanneau, devant le comité de soutien universitaire.

L’audience à la 12 e cour pénale d’Istanbul était suivie sur place par une délégation strasbourgeoise comprenant des élus, des représentants de l’université et deux étudiants. Pascal Maillard, membre du comité de soutien universitaire, est resté constamment au cours de la journée en contact avec la délégation. Il a appris la mauvaise nouvelle à 17 h : « Malgré le combat des 50 avocats de Pinar Selek, les juges ont cédé à cette farce politico-judiciaire. Ils ont confirmé la condamnation à la prison à perpétuité et une mesure d’arrestation immédiate. » Face à cette décision, Pascal Maillard, qui estime que « la 12 e cour pénale est allée au bout de sa logique d’entorse au droit », a indiqué que les avocats allaient se pourvoir en cassation et que Pinar Selek allait demander l’asile politique en France. Celle qui est considérée comme un symbole par les universitaires, de part et d’autre du Bosphore, tiendra une conférence de presse aujourd’hui.

le 25/01/2013 à 05:00 par Célia Garcia-Montero




Retour à la rubrique


Source/Lien : L'Alsace



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org