Aujourd'hui : Jeudi, 18 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Article du journal franco-turc Zaman - 30/01/2013 - 2
Publié le : 31-01-2013

Le Collectif VAN relaye ici les articles du journal franco-turc Zaman (équivalent du Today's Zaman en langue anglaise, diffusé en Turquie). Attention : ces articles ne sont pas commentés de notre part. Il s'agit pour l'essentiel de traductions des versions turque et anglaise du Zaman, journal proche du parti au pouvoir (AKP).



Zaman France

L'affaire Selek, un défi pour la démocratie turque

Par Emre Demir |
mer, 30/01/2013 - 15:43

Pinar Selek a été condamnée jeudi 24 janvier à la réclusion criminelle à perpétuité par la 12e cour pénale du Tribunal d'Istanbul. Elle a été relaxée trois fois, mais l’objection de la Cour suprême lui a valu ce quatrième procès, à l’issue duquel elle vient d’être condamnée à la réclusion à perpétuité pour terrorisme. L'affaire Selek symbolise toutes les failles du système judiciaire turc.

Héritée des longues années du conflit avec le PKK, la loi relative à la lutte contre le terrorisme (TMK) et le Code pénal (TCK) ne sont pas compatibles avec la jurisprudence européenne. Lorsqu’en septembre 2010, 58 % des Turcs ont voté «oui», l’espoir était grand que le référendum constitutionnel permette d’accélérer la réforme judiciaire. Contrairement aux attentes, le gouvernement Erdogan n’a pas pu relancer le débat pour une nouvelle constitution civile, mais à la différence de la médiatisation faite en France, Pinar Selek n’est pas tombée dans le piège d'une vision caricaturale de son pays. La Turquie n’est plus un pays sous-développé dirigé par une dictature militaire.

C’est un pays en transformation, avec ses défauts. Pinar Selek fait ainsi le constat que des éléments de l’Etat profond continuent d’agir en Turquie. Il est vrai qu’une structure autoritaire qui a derrière elle un siècle durant lequel elle a régné sur une Turquie sous contrôle est toujours là. C’est un phénomène que nous observons notamment à travers certaines décisions du pouvoir judiciaire. Même si le gouvernement a obtenu un pouvoir jusqu'alors inégalé, après une longue bataille politique contre l’armée turque, ce phénomène est encore à l’œuvre dans un système judiciaire hérité de coup d’Etat de 1980. Comme Pinar Selek le souligne dans son interview à Zaman France, elle est victime du coup d’Etat du 28 février 1997 comme l’a été l’électorat conservateur d’Anatolie qui a mené l’AKP au pouvoir en 2002.

Les milieux conservateurs de Turquie se doivent d’être aux côtés de Pinar Selek dans ce combat. Si l'on souhaite qu'une démocratie mature puisse se consolider en Turquie, toutes les franges de la société turque doivent cultiver l’empathie, pour mieux incarner ces principes universels qui au final les unissent.





Retour à la rubrique


Source/Lien : Zaman France



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org