Aujourd'hui : Samedi, 20 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Cette Turquie que tant de Tunisiens admirent !
Publié le : 25-03-2013

Webdo

Publié par Mohamed Ali le 23 mars 2013 à 12:59

Une légende urbaine dit que l'actuel modèle de gouvernance turc adopté par le parti Liberté et justice est le fruit des écritures de Rached Ghannouchi. La Turquie et son Premier ministre Recep Tayyip Erdogan sont admirés par une bonne partie des Tunisiens qui ignorent ou occultent la face cachée de la Turquie. Cela entre dans le cadre d'une schizophrénie générale qui touche la Tunisie postrévolutionnaire où les islamistes sont endeuillés par la mort de Chavez eux qui tapent sur leur gauche locale ; les démocrates pleurent Saddam Hussein et défendent Bachar Al Assad et où la droite libérale et les organisations patronales soutiennent les mouvements syndicaux.

Turquie, "Israël et les Américains", les liaisons secrètes

Lors de sa dernière visite en Israël, le président américain Barack Obama a réussi à réconcilier la Turquie et Israël dont les relations se sont dégradées après la mort de 9 Turcs, tués par l'armée israélienne lors de l'assaut israélien contre la flottille de la liberté pour Gaza en 2010. Les relations entre la Turquie et Israël sont bien ancrées dans l'histoire. Elles datent depuis 1949, année où la Turquie a reconnu Israël. Une convention de libre échange commercial est en application depuis l'an 2000. Les pays possèdent également de fortes relations militaires et organisent régulièrement des exercices militaires communs. Israël constitue d'ailleurs l'un des principaux fournisseurs militaires de l'armée turque membre de l'OTAN. En 1999, Israël a eu un rôle déterminant dans la capture de l'opposant kurde Abdallah Ocalan à Nairobi.

La Turquie est membre de l'alliance atlantique (Otan) et a contribué à la guerre d'Afghanistan et l'invasion de l'Irak. Les avions américains décollaient des bases turques afin de vérifier l'application de l'embargo onusien sur l'Irak ayant engendré la mort de millions d'irakiens. La Turquie constitue actuellement une base d'accueil de jihadistes allant en Syrie.

Les droits de l'homme sous Erdogan

La Turquie ne peut guère donner de leçons en démocratie et en droits de l'homme. En effet, la Turquie est devenu un pays ennemi des libertés surtout après l'arrivée d'Erdogan et son parti au pouvoir. Les violences et les injustices contre les femmes sont de plus en plus fréquentes dans ce pays. Voici un lien vers un rapport de Human Rights Watch intitulé "Il te frappe parce qu'il t'aime" et dénonçant les discriminations contre la femme en Turquie.

La Turquie est vue depuis quelques années comme la plus grande prison de journalistes. Un rapport de Reporter Sans Frontières publié fin 2012 statue le chiffre de 72 professionnels des médias en prison. Toutes les raisons sont valables pour mettre en taule un journaliste qui ose critiquer le nouveau sultan Ottoman. Comme dans la Tunisie de Ben Ali, la Turquie abuse de la loi antiterroriste pour étouffer les libertés. Les violences policières et la torture y sont en plein accroissement.
Les Kurdes qui représentent près du quart de la population de la Turquie vivent la répression et la marginalisation par le régime turque.

Entre les orphelins de France et les orphelins de Turquie

Ici, il suffit que vous parlez un français correct, défendez des positions françaises et même universelles pour être qualifié de colonialistes et d'orphelins de la France. Ces qualifications proviennent essentiellement des défenseurs de la Turquie. Ils se réjouissent même d'une décision d'enseigner la langue turque en Tunisie. Il est judicieux ici de rappeler qu'en 1928, la Turquie a remplacé l'alphabet arabe par l'alphabet latin. Les Tunisiens accueillent avec joie et fierté les menottes, don de la Turquie.

Beaucoup ignorent ce que représente la Turquie pour le monde arabe et pour la Tunisie et la rivalité arabo-turque depuis la nuit des temps. La Tunisie, avant d'être une colonie française n'était qu'une wilaya de l'empire Ottoman. Sa population arabe et berbère souffrait de la discrimination des Turcs qui occupaient des postes clés. L'empire Ottoman est responsable du déclin du monde arabe et musulman et de la situation de faiblesse que nous vivons.

mac




Retour à la rubrique


Source/Lien : Webdo



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org