Aujourd'hui : Lundi, 17 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : un homme qui menaçait de faire sauter un ferry, arrêté
Publié le :

ANKARA, 28 jan 2007 (AFP) - Un Turc qui menaçait samedi soir de faire sauter un ferry dans le nord-ouest de la Turquie pour protester contre les slogans pro-arméniens scandés lors des obsèques du journaliste assassiné Hrant Dink, s'est rendu à la police, ont rapporté les chaînes de télévision.

Nihat Acar, âgé de 36 ans, affirmait avoir sur lui de l'explosif plastic C-4, particulièrement dangereux.
Il a menacé pendant deux heures et demie les dizaines de passagers d'un ferry naviguant entre Gelibolu et Lapseki, sur les Dardanelles (Canakkale en turc).

Des équipes spéciales de la police ont pris position sur le quai de Lapseki afin d'intervenir, selon la chaîne d'information NTV.
Selon l'agence Anatolie, Acar qui a servi comme sergent dans les rangs de l'armée avant de s'installer à Canakkale, a déployé un drapeau turc sur le navire.

Cet homme qui s'est présenté comme un « fédaï (qui se sacrifie en arabe) » et un « patriote turc », s'est rendu à la police aux premières heures de dimanche et a été immédiatement amené à la police antiterroriste pour y être interrogé.

« Je l'ai fait pour la patrie », a-t-il dit devant les caméras avant de monter dans un véhicule de la police. Il ne disposait que d'un pistolet à air comprimé et aucune personne n'a été blessée.

Selon le gouverneur adjoint local, Yusuf Ziya Ince, cette personne a expliqué son action, par le fait qu'il avait été « irrité » par les slogans scandés par une foule de 100.000 personnes aux funérailles du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink.

« Nous sommes tous Arméniens » avait scandé la foule lors des obsèques mardi dernier à Istanbul, du journaliste tué le 19 janvier par balles devant son hebdomadaire Agos, en plein centre de cette métropole, par un jeune homme qui serait proche d'un groupuscule ultranationaliste.

Les milieux nationalistes turcs ont dénoncé ces slogans.
La Turquie et l'Arménie voisines n'entretiennent pas de relations diplomatiques à cause notamment du profond désaccord qui les oppose sur la question des massacres d'Arméniens pendant l'empire ottoman qui est un génocide pour Erevan.



Retour à la rubrique




   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org