Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Emin Pazarci défend l’article 301 du code pénal turc contre ses ennemis « les Arméniens »
Publié le :

vendredi 2 février 2007, Stéphane/armenews

Emin Pazarci du journal « Bugün » a écrit lundi 29 janvier 2007 que la Turquie se pose des questions au sujet de l’article 301 du code pénal turc (TCK) mais « Quel est cet article ? Pourquoi veulent-ils le changer ? Voici ce qu’il indique : celui qui insulte l’identité turque, la république, le Parlement, le gouvernement, les institutions judiciaires, et les militaires sera puni d’une peine de six mois à deux ans.

Il est plutôt évident que l’article 301 n’interdit pas d’exprimer une pensée. Il règlemente seulement l’insulte ou le dénigrement. C’est cet article qu’ils veulent enlever. Qui plus est, des articles semblables existent dans les codes pénaux de beaucoup de pays européens. Jetons un coup d’oeil à qui veut l’enlever. Une manifestation s’est tenue à Yerevan suite à l’assassinat Hrant Dink.

Seuls les Arméniens ont participé à cette démonstration en protestant contre la Turquie. Les manifestants défilaient avec des pancartes exigeant que l’article 301 soit supprimé. Il y a eu une autre manifestation organisée par la Diaspora arménienne, connue pour ses activités contre la Turquie, en France le 27 janvier. Les participants de cette manifestation étaient également contre l’article 301.

Dans les années 70 et 80, les militants arméniens ont tué 40 diplomates turcs à l’étranger. Yerevan n’a pas même condamné ces meurtres. Personne en Arménie n’a participé aux enterrements de nos martyres. Au contraire, le gouvernement arménien a encouragé et a félicité l’armée secrète arménienne pour la libération de l’Arménie (ASALA). Les Arméniens, qui nous blâment tous comme Turcs, ont occupé la région du Karabagh de l’Azerbaïdjan.

Quelques pays occidentaux les ont aidés et ils ont commis des meurtres de masse. L’Ouest, qui nous presse pour retirer l’article 301, ne bouge même pas un doigt quand Yerevan occupe le Karabagh. La Turquie est accusée d’avoir fermé la frontière arménienne. L’Arménie d’autre part exige une partie de notre territoire.

Elle ne reconnaît pas les frontières turques qu’elle veut ouvertes. En outre, elle ajoute les allégations de génocide à notre encontre. L’Ouest s’occupe de nous quand elle devrait s’occuper de l’Arménie. Nous devrions regarder les discussions concernant l’article 301 à la lumière de ces faits. Seulement alors vous comprendrez pourquoi ils veulent que l’article 301 soit supprimé ! »



Retour à la rubrique



Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org