Aujourd'hui : Jeudi, 20 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Presse arménienne: revue du 10 février 2007
Publié le :

Revue de la Presse arménienne du 10 février 2007

Affaires intérieures

L’ensemble de la presse annonce que David Haroutiounian, Ministre de la Justice participera aux élections législatives sur la liste du parti Républicain. Vendredi dernier il a déposé une demande d’adhésion à cette formation politique.

Hayots Achkhar, Hayastani Hanrapetoutioun, Novoyé Vrémia et Aravot couvrent la conférence de presse de Mme Bojana Urumova, représentante spéciale du SG du Conceil de l’Europe consacrée aux élections législatives. Mme Urumova a évoqué la dernière résolution (1537) de l’APCE qui exprime le voeu que les prochaines élections répondent enfin aux critères internationaux. Elle a souligné le rôle des médias dans la couverture impartiale de la campagne électorale. Tout électeur doit prendre conscience de l’importance de son vote et ne pas en faire un objet de marchandage. Mme Urumova espère que les autorités arméniennes enverront prochainement des invitations aux organisations internationales. Au mois d’avril lorsque la campagne électorale sera lancée une mission du Conseil de l’Europe se rendra en Arménie. Afin de contribuer à la tenue transparente des élections, le CE envisage la mise en place de plusieurs programmes. Le CE sera en étroite coopération avec la Commission électorale centrale : un expert international sera envoyé qui travaillera en concertation avec la CEC. La tenue normale des élections incombe à toutes les forces y compris de l’opposition. Le CE avait regretté que lors du référendum constitutionnel de 2005 l’opposition avait rappelé ses membres des commissions électorales locales. Enfin elle a émis l’espoir que les élections ne seront pas entachées de fraudes ; le cas échéant le CE peut suspendre les mandats de la délégation arménienne à l’APCE.

L’ensemble de la presse reproduit les points de presse des chefs des fractions parlementaires qui ont tous dénoncé les tarifs pour une minute d’antenne lors de la campagne électorale ( 80 000 drams sur la TV publique, 100 000 drams sur la TV AR et 120 000 sur la TV ALM). Artachès Ghéghamian, leader d’Unité nationale a relevé que son parti boycottera la chaîne publique. Les parlementaires ont également évoqué le projet de double nationalité : Grigor Ghonjéyan (parti Travailleurs unis)- Le projet présenté répond généralement aux attentes de ce parti, mais il faut y mentionner très clairement qu’un double national ne saurait prétendre au poste de président, de Ministre ou d’être élu au parlement.

Artachès Ghéghamian (Unité nationale)- L’Arménie a besoin sans doute d’une loi sur la double nationalité, mais le fait que le gouvernement l’ait présentée au Parlement en hâte à la veille des élections soulève des interrogations. Cet avis est partagé par le leader du parti Union nationale démocratique, Vazguen Manoukian selon lequel ce projet de loi doit être adopté après les présidentielles de 2008.

Hrayr Karapetian (parti Dachnak)- Le parti Dachnak plaide pour la double nationalité qui renforcera le potentiel économique de l’Arménie et augmentera sa population et ses forces armées. Grigor Haroutiounian (Bloc Justice d’opposition)- Le double national ne doit en aucun cas avoir le droit de vote. Galoust Sahakian ( parti Républicain)- Si le projet de loi définit que le double national a le droit de vote, il doit aussi définir ses obligations fiscales.

Aravot écrit dans son éditorial que ce projet de loi cherche à utiliser le potentiel électoral de la diaspora aux élections présidentielles de l’année prochaine. Il est évident que la concurrence se déroulera entre Serge Sarkissian, Ministre de la défense, et le candidat du parti Dachnak (ce parti a déclaré qu’il aura son propre présidentiable et donc ne soutiendra pas Serge Sarkissian). La loi sur la double nationalité permettra à Serge Sarkissian de mobiliser la diaspora arménienne en Russie, mais le candidat dachnak peut également mobiliser celle des pays occidentaux.

A l’occasion d’un point de presse, le membre du parti MNA, Hovhannès Iguitian a indiqué que son parti prendra part aux scrutins législatifs et négocie avec les partis « République » et « Libéral Progressiste » la formation d’une alliance électorale. Il est peu probable que le premier Président Ter-Petrossian participe au scrutin. / Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun, Golo Arménii, Haykakan Jamanak

168 Jam écrit qu’Orinats Yerkir continue de perdre ses membres influents : deux adjoints d’Arthur Baghdassarian (OrinatsYerkir), Gaguik Mkhéyan et Gaguk Aslanian, ancien ministre des infrastructures viennent de quitter ce parti. Selon Aravot, Arthur Baghdassarian s’est rendu à Bruxelles pour des entretiens avec des représentants de diverses structures européennes. Arthur Baghdassarian s’envolera ensuite aux Etats-Unis où il rencontrera des représentants des pouvoirs législatif et exécutif ainsi que des centres d’analyses. Il prononcera une allocution au Centre stratégique des Etats-Unis.

Le service du cadastre d’Etat vient de publier l’Atlas national d’Arménie qui est l’une des publications majeures depuis l’indépendance. L’équipe de rédacteurs a travaillé durant trois ans réunissant plus d’une quarantaine de cartes reproduites d’après des clichés de satellites. La première édition est tirée à 2500 exemplaires, financé par le Gouvernement qui seront destinés aux fonctionnaires et aux ambassades, consulats et représentations diplomatiques en Arménie et à l’étranger. L’Atlas intègre également le Haut Karabagh. / Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun

Affaires régionales

Dans un article publié dans Azg, le Ministre des AE, Vartan Oskanian rejette les critiques parues dans la presse après la signature de l’accord Kars-Akhalkalaki. Ces critiques ne contiennent aucun jugement fondé. Cette voie ferrée ne peut apporter aucune préjudice à l’économie arménienne. Elle pourrait avoir un effet nuisible sur l’économie arménienne si elle fonctionnait en parallèle avec Kars-Gumri. Les critiques de la presse seraient justifiées si la frontière avec la Turquie était fermée à cause de l’Arménie ou si l’Arménie avançait des conditions préalables à la Turquie. Tous les experts et organisations internationales ont jugé ce projet économiquement non rentable et politiquement dangereux. Ce projet s’inscrit dans la politique de pression qu’exercent les deux pays voisins afin de contraindre l’Arménie d’accepter des concessions inadmissibles [dans le conflit du ]. Il est temps que ces pays comprennent que le langage utilisé vis-à-vis de l’Arménie n’est plus acceptable. Il y a des questions que l’Arménie ne discute pas : le HK n’est pas on objet de marchandage et ne saurait être remplacé ni par le BTC, ni par Kars-Akhalkalaki ni aucun autre projet. L’Arménie plaide pour la coopération régionale, car seule celle-ci peut rapprocher les positions des parties. « Aujourd’hui nous n’avons pas une Arménie isolée, aujourd’hui nous avons deux voisins qui s’efforcent d’isoler l’Arménie à tout prix. Mais malgré ces
efforts, nous avons une Arménie plus active au plan international que ces deux voisins en question. Il est temps de mettre un terme à ces critiques non fondés ».

Selon Azg, Hayastani Hanrapetoutioun et Aravot, Vartan Oskanian est parti à Munich afin de participer à la 43ème conférence de la Politique de sécurité. Il s’entretiendra en marge de cette conférence avec ses homologues allemand et géorgien.

Hayots Achkhar, Azg, Hayastani Hanrapetoutioun, 168 Jam, Haykakan Jamanak et Aravot couvrent la conférence de presse d’Arman Kirakossian, Vice-Ministre des AE, qui a détaillé les éléments de sa rencontre avec le Ministre des AE turc, Abdullah Gul, à Istanbul lors des funérailles de Hrant Dink. M Gull a émis le souhait de normaliser les relations bilatérales mais pour cela la partie turque avance des conditions (refus d’évoquer la question du génocide et règlement du conflit du HK). Contrairement aux autorités, les milieux commerciaux turcs n’avancent aucune condition pour l’établissement de liens économiques. L’Azerbaïdjan s’obstine à intervenir auprès de la Turquie et demande d’exercer des pressions sur l’Arménie pour le règlement en sa faveur du conflit du HK. La voie ferrée Kars-Akhalkalaki s’inscrit dans la politique de pression turco azerbaïdjanaise. L’unique acquis de l’Arménie sur cette question est qu’elle a pu parvenir à ce que ce projet ne soit pas financé sur des fonds américains. Le Vice-Ministre estime qu’il y a de réelles chances pour que le Congrès américain reconnaisse le génocide arménien. Les promesses de Mme Nancy Pelosi et son refus de recevoir Abdullah Gull laissent espérer que cette fois-ci la Chambre des représentants reconnaîtra le génocide.

Hayastani Hanrapetoutioun reproduit à la « une » les propos de Dan Fried, sous-secrétaire d’Etat américain qui estime que bien que cela soit très difficile, les Turcs doivent assumer leur passé. Le régime américain ne soutient pas le projet de résolution présenté au Congrès, mais les événements de 1915 étaient des événements horribles. Les pays démocratiques doivent assumer leur histoire.

Azg et Haykakan Jamanak reviennent sur la récente visite du « Président » Ghoukassian à Moscou à l’invitation de l’Académie de défense et de sécurité et de l’Académie des relations internationales de la fédération russe. Pour sa contribution à l’amitié arméno-russe, Arcady Ghoukassian a été décoré, par l’Académie de défense et de sécurité, de la médaille « Pierre le Grand ». Dans le cadre de cette visite Arcady Ghoukassian a rencontré la communauté arménienne. Les hommes d’affaires d’origine arménienne ont exprimé leur disponibilité à financer des projets humanitaires et économiques au HK, notamment la réhabilitation du système d’irrigation. A cette fin 15MUSD de dons seront octroyés. Arcady Ghoukassian a également eu des entretiens au MID.

France- Arménie

Selon 168 Jam et Azg, Gaguik Tsaroukian, homme d’affaires richissime et président du parti Arménie prospère a loué pour 54 ans un atelier ou centre de Paris qui servira aux peintres arméniens.

Réalisée à partir de publications arméniennes d’origines diverses parues au cours d’une journée définie, la présente revue de presse est un document de travail : il n’exprime en aucun cas les points de vue du gouvernement français sur les sujets abordés.



Retour à la rubrique



Source/Lien : Ambassade de France en Arménie



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org