Aujourd'hui : Mardi, 23 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le sort des Arméniens de Kessab
Publié le : 02-04-2014

NAM

Hier, l’Arménie a ostensiblement refusé de réagir aux “allégations apparemment infondées de fonctionnaires russes affirmant que les rebelles syriens ont tiré et tué les Arméniens lors de la prise de Kessab, une petite ville proche de la frontière turco-syrienne“.

Le maire de Kessab a insisté, quant à lui, sur le fait qu’aucun des Arméniens locaux n’a été exécuté après que les rebelles islamistes, parmi lesquels des membres de la Nusra, ont fait irruption dans la ville le 23 mars.

“ Le tir sur les résidents arméniens du village en Syrie doit être étudié. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit immédiatement examiner la situation “, a tweeté le sous-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov lundi soir. Un porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères a déclaré qu’Erevan ne fera aucun commentaire sur la demande de Gatilov, qui a été reprise par le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié hier.

La déclaration se réfère à une vidéo YouTube qui montre apparemment des rebelles syriens exécuter des personnes à Kessab. “ Même en supposant que, comme certaines sources l’affirment, il s’agit d’une exécution primaire non pas de non-Arméniens de Kessab mais des soldats de l’armée syrienne, ce crime ne devient pas moins monstrueux“, a-t-il déclaré.

Dans ce qui semblait être le cadre d’un effort concerté avec le gouvernement russe, Ramzan Kadyrov, le chef de la république musulmane de Tchétchénie et un allié fidèle du président Vladimir Poutine, a affirmé que près de 100 Arméniens ont été tués dans l’attaque rebelle de Kessab. “ Ces terroristes ont été mis en place et armés par l’Occident et formés par l’OTAN “, a écrit Kadyrov sur ​​sa page Instagram lundi. Une photo ci-jointe au poste le montrait en prière dans une mosquée.

Des rapports non confirmés sur les atrocités commises à Kessab sont apparus dans certaines publications arméniennes de la diaspora américaine la semaine dernière. Un rapport a allégué que pas moins de 80 Arméniens sont morts lors de l’assaut des rebelles. Bien que cela s’est avéré faux, l’allégation a été repris et diffusé par les réseaux sociaux en ligne par les Arméniens dans le monde entier. Beaucoup d’entre eux ont accusé la Turquie d’être derrière le “ massacre“, établissant un parallèle avec le génocide arménien de 1915 dans l’Empire ottoman.

Plusieurs membres du Parlement de l’Arménie se sont précipités en Syrie la semaine dernière pour vérifier les allégations sur le terrain. Ils ont rencontré le président de la Syrie, Bachar al-Assad, et ont visité Lattaquié, une ville côtière où près de 2 000 Arméniens de Kessab, soit la quasi-totalité de la population de la ville, ont trouvé refuge. Les députés ont dit à leur retour à Erevan qu’aucun des Arméniens locaux est connu pour avoir été tués par les rebelles islamistes.

Le maire de Kessab, Vasken Chaparian, a confirmé cela dans un entretien téléphonique avec le service arménien de RFE / RL ( Azatutyun.am ) hier. “ Ce sont des mensonges. Nous ne dénombrons aucune victime “, a t-il dit de Lattaquié, se référant à des rapports alarmistes circulant sur Internet.

Chaparian a également rejeté les rumeurs selon lesquelles les rebelles ont pris en otage une partie des près de 40 Arméniens âgés qui n’ont pas pu partir de Kessab avec les autres résidents. Il a dit qu’ils sont évacués à Lattaquié “ peu à peu. “

A Erevan, en attendant, les observateurs ont vu des arrière-pensées derrière les énoncés des préoccupations de la Russie sur le sort de la communauté arménienne de Syrie qui a diminué de façon spectaculaire depuis le début de la guerre civile dans le pays arabe. Samvel Martirosian, un éminent blogueur et commentateur spécialisé dans les questions de sécurité nationale, a déclaré que Moscou a délibérément prêté foi à de fausses informations sur les Arméniens de Kessab pour poursuivre son programme géopolitique dans le conflit syrien.

Martirosian a également suggéré que la Turquie pourrait utiliser ces faux rapports pour saper et discréditer le cas arménien pour une plus grande reconnaissance internationale du génocide de 1915. “ Nous pourrions avoir de très graves problèmes plus tard “, dit-il.

mercredi 2 avril 2014,
Claire ©armenews.com

Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org