Aujourd'hui : Mercredi, 18 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Erevan mobilisé pour soutenir les Arméniens de Syrie
Publié le : 03-04-2014

Contrairement à ce qu'affirme la dépêche de l'agence de presse russe, il n'y aurait pas eu de massacres à Kessab, au nord de la Syrie. Il y a malgré tout un déplacement forcé de la population arménienne, à l'instigation de l'Etat turc. La prise de Kessab ne peut donc que renvoyer aux heures les plus douloureuses du peuple arménien.

RIA Novosti

14:07 02/04/2014

Des centaines d'Arméniens ont promis de se rassembler le 2 avril pour manifester devant l'ambassade des Etats-Unis à Erevan, écrit mercredi le quotidien Izvestia.

Plus de 15.000 personnes ont déjà adhéré au groupe Save Kassab créé par de jeunes activistes sur tous les réseaux sociaux après le massacre d'environ 80 Arméniens par des terroristes le 21 mars dans le village syrien de Kassab. Les activistes estiment que les autorités turques sont à l'origine de ce massacre avec le soutien des Etats-Unis.

Plus de mille combattants du Front al-Nosra et du Front islamique, affiliés à Al-Qaïda, ont attaqué le 21 mars le village de Kassab, à la frontière avec la province turque de Hatay, et les villages voisins peuplés majoritairement d'Arméniens, qui y vivent depuis l'époque du Royaume arménien de Cilicie. Selon l'ambassadeur syrien à l'Onu Bachar Jaafari, ces terroristes venaient de Turquie et étaient équipés des armes turques.

Les terroristes ont attaqué par surprise. L'unité de l'armée syrienne sur place a tenté de résister, mais a dû battre en retraite. Les militaires ont essayé d'évacuer avec eux la population locale, mais tous les habitants n'ont pas pu les suivre. Un cousin du président syrien Bachar al-Assad a été tué dans cette attaque avec d'autres civils.

A l'heure actuelle, les militaires mènent une offensive active près de Kassab en s'efforçant d'empêcher les terroristes de s'enfuir dans les montagnes à proximité, a déclaré un représentant de la diplomatie russe.

La diaspora arménienne organise des manifestations à travers le monde pour dénoncer les massacres en Syrie. Une lettre adressée au président américain Barack Obama a été rédigée pour exiger de tout faire pour empêcher la mort d'innocents en Syrie. Le président arménien Serge Sargsian a remercié le gouvernement syrien pour les actes dévoués de ses soldats pendant l'attaque des terroristes.

La plupart des Syriens sont persuadés que cette attaque a été organisée avec l'aide des autorités turques.

"Les Arméniens vivent avec les Arabes en Syrie en paix depuis longtemps, nous avions de très bonnes relations. Le groupe de terroristes a été armé par les Turcs, qui ont ordonné d'attaquer précisément les villes où vivent des Arméniens", a déclaré le politologue syrien Roslan Safi.

D'après lui, ce groupe inclut des ressortissants saoudiens, turcs, tunisiens et tchétchènes. Selon ses informations, un homme surnommé Omar le Tchétchène a dirigé toute cette opération contre les Arméniens.

"On ne trouve dans ce groupe aucun opposant au régime de Bachar al-Assad, leur seul objectif visait à déclencher une guerre civile", estime Roslan Safi.

Les habitants de Kassab affirment eux aussi que les autorités turques sont derrière ce massacre. Une lettre des habitants de Kessab adressée aux Arméniens du monde entier circule actuellement sur internet.

L'ambassadeur syrien à l'Onu Bachar Jaafari a également mentionné l'enregistrement d'un entretien secret rendu public mi-mars entre le ministre turc des Affaires étrangères, le chef du renseignement national et des représentants de l'état-major. Ces derniers évoquaient des provocations sur le territoire syrien en faisant appel aux terroristes pour justifier une intervention militaire en Syrie.

Cependant, Ankara a démenti le 27 mars toutes les affirmations selon lesquelles la Turquie aidait l'opposition syrienne, qui a établi son contrôle sur Kassab. La Turquie s'est également dite prête à accueillir la population arménienne de Kassab, comme l'a annoncé le ministère turc des Affaires étrangères à l'Onu et aux représentants de la communauté arménienne.




Retour à la rubrique


Source/Lien : RIA Novosti



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org