Aujourd'hui : Lundi, 16 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Propagande unilingue en langue turque pour MR et PS, bilingue français-turc pour CDH
Publié le : 08-06-2010

Parlemento.com

Les candidats d’origine turque (Sait Köse, Emir Kir et Yalcin Bulduk/Abdurahman Yentir) des partis francophones belges MR, PS, CDH n’utilisent (presque) exclusivement que des outils de propagande électorale unilingue en langue turque dans le cadre de la campagne électorale pour les élections législatives belges du 13/06/2010.

Ainsi Sait Köse (du parti FDF-MR) a financé la publication d’une propagande électorale baptisée "Seçim" (se prononce qui signifie Election en turc, 5.000 exemplaires, 8 pages A3 entièrement en turc et distribué à Bruxelles). Ce candidat distribue par ailleurs un tract toutes-boîtes uniquement en langue turque adressé à "mes chers concitoyens" qui identifie 3 problèmes à Bruxelles (le chômage, l’enseignement et la sécurité), explique que "malheureusement les gouvernements PS-CDH-Ecolo au pouvoir depuis 6 ans à Bruxelles et en Wallonie n’ont pas trouvé de solutions à ces problèmes" et fournit le schéma illustré du vote électronique pour expliquer comment les électeurs turcophones peuvent voter pour Didier Gosuin et Louis Michel au Sénat d’une part et Olivier Maingain et Sait Köse à la Chambre d’autre part.

Emir Kir (PS, secrétaire d’Etat bruxellois et ministre Cocof pour Bruxelles) a fait parvenir une lettre postale au nom de "Emir Kir – Brüksel Baskent Bölgesi Devlet Bakani" (Emir Kir – Ministre d’Etat de la Région de Bruxelles-Capitale) adressée à l’ensemble des électeurs portant un nom à consonance turque dans la circonscription électorale de Bruxelles-Halle-Vilvoorde.

Dans cette lettre de propagande électorale, le candidat socialiste Emir Kir dresse le bilan des services rendus à sa communauté : "information de nos concitoyens sur leurs droits sociaux", "formation pour le permis de conduire poids lourds pour 300 jeunes et opportunité d’embauche dans le secteur du ramassage des poubelles", "augmentation des activités culturelles et sportives pour nos enfants et nos jeunes", "rénovation et restauration de 140 infrastructures sportives", "ramassage 12 fois par jour des poubelles pour les commerçants de la rue de Brabant, chaussée de Louvain, rue Marie-Christine, Grand-Place, etc…", "chaque année des activités gymnastiques, sportives et sociales pour 2.000 femmes", "nouveau centre pour nos vieux",… Emir Kir précise qu’il souhaite "être votre voix à un niveau supérieur de pouvoir, au niveau fédéral" et que "comme j’ai recueilli les félicitations de mon parti PS pour mon travail, ils m’ont mis à une place importante et éligible en 4e position sur la liste".

"L’équipe du CDH", composée de Francis Delperée, Joëlle Milquet ainsi que deux candidats d’origine turque du parti (Yalcin Bulduk à la Chambre et Abdurahman Yentir au Sénat) propose un tract bilingue français-turc déclinant le slogan du CDH (et la devise du pays) en langue turque "Birlikten güc dogar" (l’Union fait la force). Mais la lecture du même document indique des contenus différents variant en fonction du groupe linguistique. Ainsi, dans la version française le parti centriste propose "un Pacte de Respect pour les Belges et entre les citoyens d’origines diverses" tandis que dans la version turque "l’équipe du CDH" rappelle que "grâce à votre soutien, nous avons pu envoyer une de nos amies [Mahinur Özdemir] pour être votre représentante au Parlement bruxellois et nous avons ainsi pu traduire vos précieux voix en services rendus". La version française insiste sur l’indispensable respect des francophones et rappelle qu’"il faut dire NON comme en 2007 aux extrémistes et à ceux qui veulent scinder la Belgique" tandis que la version turque parle de la nécessité de soutenir financièrement "les activités des associations de la société civile", la volonté du CDH "de régler les problèmes de parking en Belgique", de poursuivre "les efforts en matière d’équilibre dans l’enseignement" et d’intensifier les efforts du parti pour garantir "le droit à nos pères et mères pensionnés de vivre là où ils le désirent sans pour autant subir des saisies sur le montant de leur pension".

(PARLEMENTO – INDEPENDENT NEWS AGENCY)

Written by Mehmet Koksal

08/06/2010 à 11:39




Retour à la rubrique


Source/Lien : Parlemento.com



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org