Aujourd'hui : Lundi, 19 août 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Comment retrouver les cousins d'Amérique ou d'Alep sur Internet
Publié le :

LE MONDE | 26.02.07 | 16h13

Akrabami Ariyorum", "Je cherche ma famille", en turc. C'est le nom d'une rubrique fameuse d'Agos, l'hebdomadaire bilingue fondé en 1996 par le journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink, assassiné le 19 janvier au pied du journal, en plein Istanbul.

C'est grâce à elle, par exemple, que David Dickinson, animateur vedette d'émissions de variétés de la BBC, a pu fêter ses retrouvailles avec son cousin Gulessarian - immortalisées par une photo sur le Bosphore et par un récent épisode d'une série télévisée anglaise intitulée : "Qui croyez-vous être ?". C'est par Agos, aussi, que l'avocate Fethiye Çetin a retrouvé, en 2000, le frère de sa grand-mère aux Etats-Unis. L'annonce, reprise par Haratch (En avant), quotidien arménien édité à Paris, avait été aussitôt repérée par un membre de la diaspora américaine.

Au tournant du XXIe siècle, Google prend le relais des avis de la presse arménienne, du Patriarcat ou de la Croix-Rouge : pour peu que le petit cousin d'Amérique ait "réussi", il sera référencé. Internet répond aussi à d'autres motivations. "Depuis plus d'un an, je recherche des informations sur ma grand-mère, qui s'appelait Chenorik Ekmekdjian, lit-on par exemple sur un site spécialisé. Elle disait être née à Yozgat (actuelle Turquie) vers 1908 et lors de la déportation en 1915 de sa famille, elle a perdu trace de sa mère (née Atamian) et de son petit frère. Elle est arrivée à Marseille après avoir séjourné dans un orphelinat à Alep, en Syrie, puis a vécu à Paris, où elle décéda en 1985. Nous savons qu'un de ses oncles a survécu aux événements et est décédé en France avant 1929. Pour trouver des informations sur ma grand-mère, j'ai écrit à toutes les personnes portant son nom dans tous les pays, et je suis allé deux fois en Turquie dans son village natal, mais je n'ai guère avancé..."

Les plus jeunes cherchent autant, désormais, à dessiner leur ascendance et réécrire leur histoire personnelle qu'à retrouver des proches. "Je recherche des informations sur ma grand-mère maternelle née en 1912 à Van. Apparemment, lors du génocide, elle serait allée dans un orphelinat en Grèce, puis aurait été transférée à l'orphelinat de la Capelette à Marseille. Son nom : Boghossian Azadouhi, fille de Boghos et Armène Masseredjian. Pouvez-vous m'aider ? J'aimerais tant retrouver quelque chose, ce silence sur le passé et ses origines est quelque chose de terrible. Je vous en remercie."

Article paru dans l'édition du 27.02.07.



Retour à la rubrique



Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org