Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Paris: Exposition du photographe Reza Deghati consacrée à l’Azerbaïdjan
Publié le :

Le célèbre photographe Reza, originaire de l'Azerbaïdjan iranien (Tabriz), se sert de sa notoriété pour propager - dans ses livres, ses interviews et ses expositions - les mensonges sur la "tolérance" azérie et porter haut la parole négationniste de la République d'Azerbaïdjan (située dans le Caucase voisin), comme il l'a déjà fait avec le concours de la richissime Fondation Heydar Aliyev. Il se garde bien de préciser que les pouvoirs successifs en place à Bakou ont éradiqué les Arméniens chrétiens présents en Azerbaïdjan, que le gouvernement actuel continue de menacer les Arméniens du Haut-Karabagh et de la République d'Arménie, que le président Ilham Aliyev a désigné "les Arméniens du monde entier comme les ennemis de l'Azerbaïdjan" et que - à de rares exceptions près - toutes les églises arméniennes et tous les vestiges de la présence trois fois millénaire du peuple arménien, y sont systématiquement détruits. Toute cette agitation azerbaïdjanaise (Village d'Azerbaïdjan du 19 au 28 septembre 2014, Place Saint-Sulpice à Paris, l'Exposition de Reza "L'Elégance du feu" au Petit Palais jusqu'au 7 décembre 2014) à l'occasion de la parution de son livre "Le massacre des innocents", son interview aux Bernardins et bien d'autres événements passés ou à venir, ne servent en réalité qu'à voler au secours de la Turquie pour tenter de contrecarrer le Centenaire du génocide arménien qui démarrera en 2015, et désigner les Arméniens comme les "vrais" auteurs de "génocides". Contre les Turcs et leurs frères azéris bien évidemment...

Paris, 29 novembre, AzerTAc

L’exposition de photos du photographe Reza Deghati consacrée à l’Azerbaïdjan s’est ouverte le 28 novembre au Petit Palais à Paris.

Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, et Mme Leyla Aliyeva, vice-présidente de la Fondation, ont été présents à la cérémonie d’ouverture de l’exposition.

La présence de la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva et des personnalités publiques et culturelles de la France à cette cérémonie manifeste l’intérêt pour l’œuvre de Reza Deghati et ses sujets.

Le présentateur de la cérémonie a d’abord donné des informations sur l’Azerbaïdjan, sa riche culture et histoire.

Christophe Leribault, directeur du Petit Palais, a noté que les photos de Reza Deghati étaient toujours distinguées pas leur originalité dans le milieu culturel français et ce facteur avait suscité un grand intérêt pour l’œuvre du photographe dans le monde de l’art. Christophe Leribault a dit être très satisfait d’accueillir l’exposition du photographe mondialement connu.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France Eltchin Amirbayov a ensuite pris la parole: «Reza Deghati, inspiré des idées humanistes, des sentiments humains, est reconnu par son affection infinie envers notre pays. Les photos prises par ce photographe talentueux suscitent beaucoup d’intérêt partout dans le monde. Les photographies sur le conflit du Haut-Karabagh font une partie importante de son œuvre. Ces photos illustrant la guerre de Karabagh et le génocide de Khodjaly reflètent plus clairement l’ampleur de la tragédie» a-t-il assuré. L’ambassadeur a également abordé le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh suite auquel 20% des territoires de l’Azerbaïdjan ont été occupés.

«L’Azerbaïdjan est reconnu au monde par sa culture et son art. Les photos prises en Azerbaïdjan montrent l’attachement de votre pays aux idées humanistes. Les relations entre la France et l’Azerbaïdjan s’élargissent de jour en jour et ceci est plus visible dans le domaine culturel» a estimé Mme Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris.

«Les relations franco-azerbaïdjanaises se sont développées au cours des dernières années. La culture a un grand rôle dans ce développement» a dit Jean-Francois Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan. «La Fondation Heydar Aliyev accorde une attention particulière à la promotion de la culture azerbaïdjanaise. Je tiens à souhaiter plein succès à l’exposition de Reza Deghati qui promeut à haut niveau l’Azerbaïdjan» a-t-il ajouté.

Le photographe Reza Deghati a remercié la Fondation Heydar Aliyev et sa présidente Mme Mehriban Aliyeva d’avoir soutenu l’organisation de l’exposition. «L’Azerbaïdjan est un pays tolérant riche en culture et en histoire» a-t-il dit.

En marge de l’exposition, s’est tenue la présentation de deux livres de Reza Deghati. Les photos du photographe présentées à cette exposition ont été collectées dans les livres «L’Elégance du feu» et «Le Massacre des Innocents», édités à l’aide de la Fondation Heydar Aliyev.

L’exposition sera ouverte jusqu’au 7 décembre.


Lire aussi :

Reza au Collège des Bernardins : "Et Dieu dans tout ça ?"




Retour à la rubrique


Source/Lien : AzerTAc



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org