Aujourd'hui : Mercredi, 19 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Yamina Benguigui et Rachida Dati : Chic et glamour pour célébrer la tolérance
Publié le :

Le célèbre photographe Reza, originaire de l'Azerbaïdjan iranien (Tabriz), se sert de sa notoriété pour propager - dans ses livres, ses interviews et ses expositions - les mensonges sur la "tolérance" azérie et porter haut la parole négationniste de la République d'Azerbaïdjan (située dans le Caucase voisin), comme il l'a déjà fait avec le concours de la richissime Fondation Heydar Aliyev. Il se garde bien de préciser que les pouvoirs successifs en place à Bakou ont éradiqué les Arméniens chrétiens présents en Azerbaïdjan, que le gouvernement actuel continue de menacer les Arméniens du Haut-Karabagh et de la République d'Arménie, que le président Ilham Aliyev a désigné "les Arméniens du monde entier comme les ennemis de l'Azerbaïdjan" et que - à de rares exceptions près - toutes les églises arméniennes et tous les vestiges de la présence trois fois millénaire du peuple arménien, y sont systématiquement détruits. Toute cette agitation azerbaïdjanaise (Village d'Azerbaïdjan du 19 au 28 septembre 2014, Place Saint-Sulpice à Paris, l'Exposition de Reza "L'Elégance du feu" au Petit Palais jusqu'au 7 décembre 2014) à l'occasion de la parution de son livre "Le massacre des innocents", son interview aux Bernardins et bien d'autres événements passés ou à venir, ne servent en réalité qu'à voler au secours de la Turquie pour tenter de contrecarrer le Centenaire du génocide arménien qui démarrera en 2015, et désigner les Arméniens comme les "vrais" auteurs de "génocides". Contre les Turcs et leurs frères azéris bien évidemment...


purepeople.com

Si cela fait déjà plus de quinze ans qu'il sillonne le monde avec son boîtier et son objectif, Reza Deghati se mobilise toujours autant. Le photographe-reporter présente ainsi à Paris sa nouvelle exposition intitulée Azerbaïdjan, Terre de tolérance dont le vernissage s'est déroulé le vendredi 22 novembre. Un événement qui a eu lieu en présence de personnalités politiques comme Yamina Benguigui et Rachida Dati, mais aussi du monde du spectacle avec Robert Hossein.

Changement d'ambiance pour Rachida Dati. Fervente supportrice de l'équipe de France face à l'Ukraine mardi au Stade de France, la député européenne assistait quelques jours plus tard au vernissage de l'exposition de Reza Deghati au Centre culturel d'Azerbaïdjan, dans le 7e à Paris. Toujours aussi chic, que ce soit dans les gradins d'un stade, au Parlement européen ou pour ce genre de sorties culturelles, l'ex-ministre UMP y assistait en tant que maire de l'arrondissement. Mais aussi pour ses liens avec le pouvoir du pays et notamment avec Mehriban Alieva, femme du président de la République d'Azerbaïdjan Ilham Aliev et ambassadrice de bonne volonté de l'Unesco, qui l'a déjà invitée dans le Caucase par le passé, les deux femmes oeuvrant pour le rapprochement entre leurs deux pays. Cette dernière était d'ailleurs déjà passée par Paris en 2011 pour un dîner organisé par Rachida Dati.

Si Mehriban Alieva était présente, c'est aussi en tant que présidente de la Fondation Haydar Aliyev, à l'initiative de cette exposition qui témoigne notamment de la cohabitation en Azerbaïdjan entre les chrétiens (catholiques, protestants, orthodoxes), les musulmans et les juifs. Elle était accompagnée de ses filles Arzu et Leyla, vice-présidente. Une initiative également soutenue par la très élégante et engagée Yamina Benguigui, ministre déléguée à la Francophonie et autre personnalité politique venue apprécier le travail de Reza Deghati aux côtés de Rachida Dati. Quatre très belles brunes qui ont visiblement pris plaisir à échanger et à poser devant les photographes pour immortaliser l'événement.

D'origine azérie, le célèbre metteur en scène Robert Hossein est lui aussi venir soutenir l'initiative, avec son épouse Candice Patou, au côté du photographe Ali Mahdavi. Le tout sous les yeux de quelques figures de la diplomatie comme Elchin Amirbayov, ambassadeur de l'Azerbaïdjan en France, le Dr Abdulaziz Othman Altwaijri, directeur général de l'Organisation islamique pour l'Éducation, les Sciences et la Culture (ISESCO) et de Jean-Marie Bockel, sénateur centriste membre du groupe d'amitié Caucase-Azerbaïdjan.




Retour à la rubrique


Source/Lien : purepeople.com



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org