Aujourd'hui : Mercredi, 25 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Erdogan fustige la présence de Netanyahu à la marche de Paris : "comment a-t-il osé aller là-bas?"
Publié le : 13-01-2015

Le Huffington Post

HuffPost Algérie

Publication: 13/01/2015 06h59 CET Mis à jour: il y a 3 heures

Le président turc Recep Tayyip Erdogan n'a pas apprécié que Benjamin Netanyahu, auteur d'un "massacre de 2500 personnes à Gaza" ait participé à la marche contre le terrorisme organisée dimanche à Paris.

Lors d'une conférence de presse organisé avec le chef de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, présent lui aussi à la marche de Paris, le chef de l'Etat turc a laissé libre court à sa colère.

"Comment faut-il considérer cet individu qui pratique le terrorisme d'Etat en massacrant 2.500 personnes à Gaza, et agite la main comme si les gens l'attendaient avec enthousiasme... J'ai du mal à comprendre comment a-t-il osé aller là-bas. Il doit d'abord parler des enfants et des femmes qu'il a tués" a déclaré Tayyip Erdogan, dont les propos sont rapportés par l'agence Anadolu.

Selon des informations publiées en France, mais non confirmées officiellement, Benjamin Netanyahu avait accepté initialement, conformément au souhait du gouvernement française de ne pas se rendre à Paris, avant de s'incruster.

Le journal israélien Haaretz, rapporte que Netanyahu a changé d'avis en apprenant samedi soir que les ministres des Affaires étrangères Avigdor Lieberman et de l'Economie Naftali Bennett se rendraient à Paris pour défiler. Les deux hommes conduisent tous deux des listes de droite concurrentes à celle de M. Netanyahu aux législatives.

Le Premier ministre israélien s'est imposé pour des raisons électorales et ne pas laisser ses adversaires. Le gouvernement français, pour créer un "équilibre" a invité le chef de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, à participer à la manifestation.

"Une blessure profonde"

Le président turc a également critiqué le fait que le Conseil de sécurité n'assume pas ses responsabilités à l'égard de "l'arrogance" d'Israël qui aggrave les tensions dans la région. La question palestinienne est au cœur des problèmes du Moyen-Orient, une "blessure profonde dans la conscience de l’Humanité tout entière".

La seule manière d'aboutir à une paix durable est l'établissement d'un Etat Palestinien sur les frontières de 1967. Pour Erdogan, c'est la seule base pour la paix. Le chef de l'Etat turc a appelé à la fin de l'occupation israélienne le plus rapidement possible.

"Le plus grand souhait de la Turquie est de voir un Etat palestinien indépendant sur les frontières d'avant 1967, avec Jérusalem comme capitale" a indiqué Erdogan en soulignant que la " Turquie continuera à soutenir les Palestiniens pour atteindre cet objectif."

Le président Mahmoud Abbas a remercié la Turquie pour son "accent particulier" sur la question palestinienne et ses efforts diplomatiques. Mahmoud Abbas a évoqué la situation d'al-aqsa et mis en garde contre les actions d'Israël.

"Nous sommes contre tout type de changement de politique sur Al-Aqsa. Notre plus grande crainte est que le conflit existant se transforme en un conflit religieux, ce que nous ne voulons pas du tout."




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Huffington Post



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org