Aujourd'hui : Lundi, 10 décembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La communauté juive d’Arménie condamne la propagande anti-arménienne
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « Rimma Varjapetyan-Feller, présidente de la communauté juive d’Arménie a récemment écrit un article cinglant intitulé : Le judaïsme mondial ne peut pas devenir un instrument dans les mains des propagandistes anti-arméniens. Elle critique tous ceux qui s’engagent dans cette propagande en écrivant des articles « commandés et biaisés… pour dégager des profits. » Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 29 janvier 2015.



Légende : Rimma Varjapetyan-Feller, présidente de la communauté juive d’Arménie

La responsable de la communauté juive d’Arménie s’en prend aux propagandistes pro-azéris

Harut Sassounian
The California Courier
Éditorial du 29 janvier 2015
www.TheCaliforniaCourier.com

Rimma Varjapetyan-Feller, présidente de la communauté juive d’Arménie a récemment écrit un article cinglant intitulé : Le judaïsme mondial ne peut pas devenir un instrument dans les mains des propagandistes anti-arméniens. Elle critique tous ceux qui s’engagent dans cette propagande en écrivant des articles « commandés et biaisés… pour dégager des profits. »

Ces auteurs tentent d’exploiter les cercles politiques israéliens et de glorifier les relations israélo-azéries, qui consistent principalement en des transactions armes-contre-pétrole, afin d’isoler et d’affaiblir l’Arménie.

Mme Feller mentionne comme exemples de propagande anti-arménienne les récents articles de Maxime Gauin et Alexander Murinson dans Haaretz, d’Arye Gut sur JNS.com et d’Alexander Murinson dans The Hill.

Selon Mme Feller, « La biographie et les activités de ces auteurs ne laissent aucun doute sur l’aspect partisan de leurs analyses. Maxime Gauin, qui présente l’Arménie comme un pays antisémite, soutient lui-même ouvertement le parti d’extrême droite de Turquie, le Parti d’action nationaliste. Outre sa position affirmée soutenant la négation du génocide arménien, ce parti est connu pour sa propagande antisémite et xénophobe. Et pourtant, Gauin ferme les yeux sur ce fait. »

Feller poursuit en affirmant que « Cela fait longtemps qu’Arye Gut est au service de la machine de propagande azérie, et elle est membre de l’Association internationale Azerbaïdjan-Israël. Alexander Murinson prend pour une réalité sa thèse de doctorat, selon laquelle l’Azerbaïdjan, la Turquie et Israël forment une alliance – et il développe l’idée que l’ennemi de l’un de ces pays est l’ennemi des trois.

La présidente de la communauté juive d’Arménie explique que l’antisémitisme existe partout dans le monde, y compris en Arménie. De telles manifestations, selon Mme Feller, « n’ont jamais joui du soutien ni des autorités ni d’entités politiques et sociales influentes. La communauté juive se sent protégée en Arménie et les autorités respectent ses droits, sa culture et ses traditions. »

Mme Feller est aussi très critique envers le président Aliyev : « Les méthodes utilisées par le dictateur de l’Azerbaïdjan pour forger des opinions en Occident ne sont un secret pour personne ; de fait, elles ont été mentionnées par de nombreuses publications influentes, telles que le New York Times en septembre 2014 et le magazine Foreign Policy en juin 2014. Les grandes structures juives internationales ne devraient pas se laisser entraîner dans de telles spéculations. »

Mme Feller mentionne plusieurs exemples d’antisémitisme rampant en Azerbaïdjan. « Dans les années 1990, lorsque les bandits du Parti du front populaire d’Azerbaïdjan ont organisé et commis les pogroms contre la population arménienne en Azerbaïdjan, l’un de leurs slogans était : ‘L’Azerbaïdjan prospéra sans les Arméniens et les juifs’. Peu importe les efforts que font les autorités de l’Azerbaïdjan pour se présenter comme les amies d’Israël, elles ne seront pas les amies du peuple juif. Si quelqu’un doute de cet argument, je lui conseille de lire les publications sur les violations des droits de l’homme, nombreuses et flagrantes, commises par le gouvernement Aliyev, ou, du moins, les articles sur le financement des manifestations anti-juives en Europe. Il ne fait aucun doute que l’Azerbaïdjan utilise ses relations avec l’Iran et Israël, et se présente en Israël comme le partenaire régional le plus fiable dans sa politique contre l’Iran. Manifestement, les dirigeants de l’Azerbaïdjan jouent un jeu dangereux s’ils croient qu’ils réussiront à utiliser Israël et le judaïsme mondial pour promouvoir leurs intérêts personnels. »

La présidente vertueuse de la communauté juive condamne ensuite le parlementaire Steve Stockman (R-Texas) – connu pour ses vues pro-Azerbaïdjan – et qui a inséré l’article propagandiste d’Arye Gut dans le journal du Congrès. « Cela était un manque de respect manifeste, non seulement pour les électeurs du district de Stockman, mais également pour la démocratie américaine. Il ne devrait pas être autorisé de faire la promotion d’articles commandés et faux à la tribune du pouvoir législatif de l’Amérique. Personne ne devrait être en mesure de présenter une propagande de haine et de promouvoir l’agenda et les intérêts d’un dictateur, au prétexte de la liberté d’expression, surtout en utilisant les juifs et en particulier, la communauté juive d’Arménie. »

Feller conclut son article en avertissant avec raison « la communauté juive des États-Unis de rester vigilante et de condamner toute tentative d’exploitation du facteur juif d’une façon aussi méprisable par certains cercles politiques. »


©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 29 janvier 2015 – www.collectifvan.org


Lire aussi :

Dossier du Collectif VAN : Israël, la Turquie, les Juifs et le génocide arménien

Collectif VAN/Erevan : « Juifs et Arméniens : destins croisés »

Antenne d'Erevan du Collectif VAN: Conférence " Juifs & Arméniens, destins croisés "




Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org